Multiplier les fraisiers en été

Suite aux fortes pluies du mois de juin, les fraisiers ont développé de nombreux  gourmands qui peuvent être replantés

Les stolons des fraisiers sont appelés vulgairement gourmands ou coulants. Il s’agit d’une tige  rampante qui est en mesure de donner naissance à une nouvelle plante lorsqu’elle est en contact  avec le sol. Si on laisse courir les stolons sur le sol, les fraisiers se multiplient naturellement dans le terrain comme les petites fraises des bois. Dans un jardin, la culture de fraisiers s’avère très difficile car les pieds s’enchevêtrent avec une difficulté pour maintenir la fraiseraie propre (sans herbes).   Les fraises se récoltent plus difficilement et les stolons épuisent les pieds-mères qui deviennent moins productifs d’où le nom commun de gourmand.

 

Plusieurs techniques pour prélever les stolons
1ère méthode
 Attendre que les stolons s’enracinent sur le sol puis les arracher avec les racines nues (sans terre) et les planter directement en place dans une nouvelle fraiseraie. Cette division se déroule plutôt après le 15 août lorsque la terre est humide et implique des arrosages copieux pour assurer une bonne  reprise.

2ème méthode
Au début de l’été (maintenant) dès que les premières racines apparaissent,  rempotez les stolons en pot de 7 cm à 10 cm dans un bon terreau universel. Les jeunes fraisiers sont placés à l’ombre et arrosés copieusement. Ils s’enracinent dans le pot et sont plantés définitivement après le 15 août derrière des pommes de terre ou des haricots.

3ème méthode :
Dès que les stolons sont formés, ils sont positionnés sur un godet ou un pot plus gros remplis d’un bon terreau. Reliés au pied mère, et plaqués avec un cavalier ou un petit fil de fer ; ils peuvent tranquillement s’enraciner dans le pot avec ou sans arrosage. Un à deux mois plus tard, couper la tige reliant le pied mère. Les fraisiers sont maintenant autonomes. Ils peuvent être repiqués en place dans le jardin et produire des fraises dès  l’automne pour les variétés remontantes (qui fructifient plusieurs fois) ou au printemps pour les autres variétés. Sur le balcon, la culture des fraisiers est facile en bac ou en suspension dans des pots de 4 litres avec du bon terreau mélangé avec une engrais organique « spécial fraisiers ».

 



Les fraisiers aiment…
Les climats  tempérés et plutôt chauds. Un sol humide mais bien drainé (attention aux excès d’eau pendant l’hiver). Le plein soleil (sauf la fraise des bois qui préfère une exposition mi-ombre). Le changement  d’emplacement  (tous les 3 à 4 ans).

 

La petite histoire
Au XVIIIeme siècle, un navigateur breton, Amédée-François Frézier rapporta du Chili des plants de fraisiers  ‘blanche du chili’ qu’il planta à Plougastel en 1740. Son implantation fut un succès au point que cette région produisait en 1937, le quart de la production française. Avant cette date, on ne consommait que la fraise des bois.
C'est le croisement entre la Blanche du Chili et la fraise de Virginie qui est l'ancêtre de nos fraisiers non remontants  En 1893, l'abbé Thivolet obtint la première fraise remontante, la variété "Saint-Joseph"  (cette variété  existe toujours)

----------------------------------------------

Semer une prairie fleurie au cordeau

    Les fleurs champêtres se sèment aussi en ligne au bord d’une allée engazonnée.

    1. Préparez le sol comme si vous semiez un rang de salades
    2. Nourrissez l’emplacement avec un engrais organique universel
    3. Tracez un sillon sur 3 à cm de profondeur le long du cordeau
    4. Arrosez copieusement le fond du sillon
    5.  Semez les graines très claires pour que les fleurs ne se gênent pas
    6. couvrez les graines avec de la terre sèche puis tassez avec le dos du râteau

 

----------------------------------------------

Questions

Comment limiter l'invasion des limaces
Les anciens anti-limaces ont  empoisonné  les prédateurs naturels des limaces et notamment les carabes et hérissons . Ils sont dangereux aussi pour les animaux domestiques et le petit gibier. Heureusement, depuis plusieurs années, les anti-limaces sont à base de ferramol, une formule inoffensive contre  les hérissons, animaux domestiques

Les techniques naturelles pour détruire ou repousser les gastéropodes

  • Macérez une décoction de feuille de cassis sur vos plantes pour cacher l’odeur des plantes attaquées.
  • Posez une vieille planche ou une toile en jute sur la terre, les limaces viennent se réfugient dessous la journée.
  • Piégez les limaces avec des rondelles de courges ou un demi pamplemousse évidé, les limaces se rassemblent à l’intérieur.
  • Ramassez à la tombée de la nuit les limaces après la tonte de gazon,
  • Fabriquez des barrières sèches avec de la sciure de bois, aiguilles de pin, fougères poudre d’algues calcaires.

 

Prédateurs naturels
Les hérissons vivent dans les haies champêtres sous des feuilles mortes ou un tas de bois. Laissez des trous d’au moins 10 cm dans votre clôture. Ne brûlez pas un tas de feuilles sèches en hiver. Ne dérangez jamais un nid de hérissons. Le carabe doré (carabus auratus) est surnommé à juste titre « jardinière ». Ce coléoptère vit dans les haies, sous les branchages et vieilles pierres (gravats).

Autres prédateurs... Crapauds, musaraignes, taupes, fourmis, bon nombre d’oiseaux, nécrophores, faucheux., canards…

----------------------------------------------

Questions

Haricots
Peut-on mettre en terre les haricots vert flageolet. ? Ou faut-il encore attendre que les saints de glace  passent.

Les haricots se sèment après le 15 mai comme l'indique le dicton «  haricots semés à la Saint Didier (23 mai), des haricots plein le panier ». Comptez entre 60 et 90 jours après le semis pour les récolter, ce qui nous ramène fin juillet pour mettre les haricots au panier. Or sous un tunnel bénéficiant d'une terre réchauffée à + de 15°C, l'espoir d'en manger plus tôt est possible et sans fils. Autre méthode, semez 5 graines de haricots dans un pot (godet de 7 cm) à la chaleur d'une serre, une véranda ou sur le rebord d'une fenêtre exposée plein sud. Une semaine plus tard, les haricots lèvent. Attendez, une dizaine de jours puis plantez les haricots en place comme une culture normale. Si vous ne possédez pas de jardin, transplantez les godets de haricots en pot d'au moins 2 litres ou dans une jardinière avec d'autres plantes.

Quèsaco
Pouvez-vous me dire le nom de cette plante ?

Il s’agit d’un radermachéra appelé aussi arbre à serpent, arbre émeraude, poupée de Chine. En Inde, cette plante verte est un arbre qui monte à plus de 10 m de hauteur et 2 m dans un appartement. Placez le pot à la lumière mais sans soleil direct (les feuilles brûlent), une température normale d’une pièce (15 à 22 °C ).  Il se rempote dans un terreau ordinaire plante verte ou universel. Après le 15 mai, vous pouvez sortir le pot sur une terrasse à l’abri des courants-d ‘air et mi-ombre (pas de plein soleil).  Il s’arrose une fois par semaine de mars à octobre et tous les 15 jours le reste du temps. Il sera plus vigoureux en lui apportant un engrais entre deux arrosages en période croissance.
Elle déteste la fumée
Autrefois cette plante verte se dénudait dans les bistrots enfumés par le tabac. Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics,  elle reprend des couleurs là où elle perdait ses feuilles. Cette plante révèle les lieux pollués car elle ne supporte pas la moindre pollution.

----------------------------------------------

Planter un pied de rhubarbe dans un pot

    1) Détachez un éclat de la souche avec un ou plusieurs bourgeons. Coupez les racines meurtries.
    2) Suffisamment volumineux et  résistant au gel, le pot  est drainé et remplit avec 2/3 terreau potager 1/3 compost + un engrais organique riche en azote à diffusion progressive.
    3) Positionnez la souche sur le substrat que vous faites glisser entre les racines jusqu'à 5 cm du bord du pot.
    4) Tassez autour en respectant une bonne cuvette pour faciliter les arrosages.
    5) Conservez les feuilles la première année. La rhubarbe avec ses larges feuilles est très décorative sur une terrasse ou un balcon exposé mi-ombre

----------------------------------------------

Bouturer  les impatiens de Nouvelle Guinée dans un verre d’eau

     

    Les impatiens de Nouvelle Guinée se bouturent à partir du mois d’avril. Pendant cette période, i vous devez conserver les boutures  à la chaleur et à la lumière

    1. Détachez une bouture d’au moins 5 cm de long.
    2. Retirez les feuilles du bas ainsi que les  fleurs et les boutons
    3. Plongez un morceau de charbon de bois dans un verre à moitié plein.
    4. Percez  le film  étirable qui ferme hermétiquement  le verre.
    5. Glisser la bouture à travers le film (la base trempe sur 1 cm) que vous placez sur  le rebord d’une fenêtre à la chaleur.

 

----------------------------------------------

Nouveauté

PLANTOIR A BULBES

Cet outil destiné aussi bien aux jardiniers amateurs qu'aux professionnels, qui en apprécieront la maniabilité et la qualité, a pour spécificité sa hauteur de 90 cm. Il permet donc de planter sans se baisser des pommes de terre, des légumes tels que des poireaux ou des choux par exemple, ou encore des bulbes de fleurs comme les tulipes, narcisses, jacinthes. Son utilisation très simple, réduit ainsi considérablement la fatigue et les douleurs au dos inhérentes au jardinage, et rend le travail de plantation plus agréable en offrant plus de rapidité et de précision Ce plantoir de couleur verte, est de fabrication française. La structure est en acier inoxydable avec un bec en acier zingué renforcé et une poignée ergonomique.  Il résiste parfaitement aux intempéries et ne nécessite pas d'entretien particulier.

Plantoir Fertinature

COMPOSTEUR COMPACT

Facile à charger avec sa structure portante qui permet de mettre la brouette juste en dessous de la grande ouverture. Facile à tourner pour obtenir un compost homogène et de qualité. Et une grande capacité pour réaliser rapidement et sans les inconvénients des composteurs classiques, un engrais fait–maison en quantité.  Contenance de 335 litres, idéal pour les jardins de taille moyenne. Tambour rotatif avec manivelle, pour remuer sans effort le compost et en assurer la qualité. Events d’aération latéraux et sur la porte pour favoriser la prolifération des bactéries activatrices de décomposition, chasser l’excès d’humidité et les mauvaises odeurs.

ComposTumbler Compact de Mantis

----------------------------------------------

Livres

Toutes les plantes de jardin, pour toutes les envies & toutes les situations

Un jardin résulte d'un compromis entre les goûts du jardinier et les conditions de sol et de climat offertes par son emplacement. Meilleure est l’adéquation, plus les plantes prospèrent et moins le jardinier doit intervenir. Choisir les bonnes plantes pour le bon endroit est donc la base d’un jardinage « heureux ». Partant de ce principe élémentaire (mais encore trop rarement suivi), l’auteur facilite le choix du jardinier en détaillant les meilleures plantes qui conviennent pour chaque situation, à chaque saison, chaque couleur de fleurs ou de feuilles, fruits troncs ou branches, mais aussi en fonction de leur port, dimensions, comportement, résistance au froid.

De Didier Willery - Editions Ulmer

Dépolluer son intérieur, c'est malin
Une maison propre et saine naturellement grâce aux plantes dépolluantes !

Saviez-vous que notre home sweet home est 10 à 100 fois plus pollué que l'air de la rue ? Pourtant, grâce à quelques conseils, vous pouvez rendre votre intérieur plus sain en évitant les produits toxiques et vous débarrasser des insectes et autres nuisibles avec des solutions naturelles.  De A à Z, ce livre vous donne toutes les clés pour résoudre vos problèmes de pollution intérieure.

De Michel Droulhiole - Editions Leduc

Un paysagiste pour mon jardin

L'ouvrage de référence pour concevoir, construire et planter votre jardin, selon l'espace que vous avez et vos envies.  Une introduction qui explique les principes et les règles pour le dessin et la conception d'un jardin, et toutes les informations pour pouvoir appliquer ces principes au jardin. Présentation détaillée de 14 types de jardin (moderne, méditerranéen, japonais, potager, familial, urbain, etc.). Toutes les informations pratiques et un guide step-by-step pour entretenir le jardin que vous avez créé. Un glossaire en images de tout le matériel et toutes les plantes dont il est question dans l’ouvrage.

Collectif - Editions Marabout

 

----------------------------------------------

Réaliser une suspension de boutures de misères

    1) Versez des billes d'argile dans un pot non percé + ½ verre d'eau
    2) Coupez les boutures de misère (tradescantia)
    3) Retirez les feuilles du bas pour dégager la tige.
    4) Piquez les boutures dans un terreau semis et boutures.
    5) Pulvérisez de l'eau sur le feuillage une à deux fois par jour pendant une semaine.

 

 

 

 

 

 

   
Retrouvez le courrier des lecteurs dans le magazine Rustica et les vidéos d'Hubert sur rustica.fr

 

 

 

 

 

Copyright 2011 imageVerte - hubertlejardinier.com - contact