Marcotter une santoline

 

Ce petit-cyprès (Santolina chamaecyparis) au feuillage argenté est une plante odorante aux fleurs mellifères jaunes parfumées à la lavande. La santoline se multiplie par semis, boutures mais aussi par marcottage, une technique facile qui se pratique maintenant.

La santoline apprécie les terres sèches, caillouteuse et pauvre. Elle pousse partout dans un sol drainé plutôt calcaire mais redoute l'humidité stagnante en hiver. C'est la plante de tous les instants, à la fois argentée, jaunes et odorantes, elles attirent les papillons et abeilles pendant de longues semaines. Son feuillage persistant formes de jolies touffes associées aux autres plantes dans une rocaille. Bien qu'elle existe en feuillage vert, préférez les santolines argentés nettement plus décoratives dans un rocaille. Les santolines se cultivent aussi en petites haies pour former des frises au même titre que les buis.

Taille sévère

Ce petit arbrisseau se taille sévèrement à la sortie de l'hiver afin qu'il reste compact. Ses tiges non taillées s'allongent la deuxième année pour se plaquer au sol l'occasion pour les multiplier par marcottage. Cette méthode permet de les renouveler tous les 2 à 3 ans.

La marcotter à la cote

Cette méthode de multiplication est la portée de tous. Elle est facile à réaliser pour but d'obliger la plante à émettre de nouvelles racines sans détacher les tiges aériennes du pied-mère. Cette technique est très utilisée pour les plantes difficile à bouturer. Ce qui n'est pas le cas des santolines

Marcottage de la santoline en terre

  1. Utilisez une santoline âgée d'au moins un an ou qui n'a jamais été taillée

  2. Dégarnissez les petites feuilles situées à la base. Les feuilles ne sont pas enfouies sous peine de pourriture.

  3. Ecartez les tiges au maximum en les mettant à plat

  4. Etalez du terreau sur le sol mélangé avec la terre existante + sable.

  5. Plaquez les tiges maintenues sur le sol avec une agrafe en un fil de fer.

  6. Recouvrez les tiges avec un mélange ½ terreau ½ terre + sable

  7. Arrosez copieusement la première fois pour accélérer l''enracinement

  8. Posez une pierre sur les tiges

et après...

Laissez en place jusqu'en automne. Séparez les tiges du pied-mère pour les planter directement en place en vue d'une bordure en remplacement d'une frise de buis.

------------------------------------

Fond d'artichaut Gros vert de Laon

Les artichauts Gros vert de Laon ( cynara scolymus) est une variété rustique adaptée à notre région. Ils sont bons en boutons et beaux en fleurs bleues voire les deux à la fois. Les artichauts se plantent au printemps en œilletons (drageons) détachés du pied mère. En racines nues, ils sont pralinés pour assurer une reprise. Ils sont aussi issus de graines et vendus en pot pour être plantés du printemps jusqu'en automne.

Une plantation tardive ne produit des têtes au printemps suivant. L' artichaut Gros vert de Laon apprécie un sol riche en humus et bien drainé en hiver. Il ne supporte pas les excès d'eau pendant cette période. En région froide, ( autrefois chez nous) il est préférable de les pailler en automne contre le gel.

Plantez les artichauts dans un carré de potager surélevé sur 20 cm de BRF associé à un compost. Le résultat est spectaculaire ! Le meilleur compagnon de l'artichaut est l'artichaut car son développement empêche la culture d'autres légumes à proximité. L'artichaut Gros vert de Laon est très bon à la santé, il est riche en fibre, minéraux, vitamines B9 et oligo-éléments. Il stimule le foie et lutte contre le vieillissement cellulaire.

 

------------------------------------

Monnaie du pape est d'argent

 

La monnaie du pape appelée aussi herbe aux écus, lunaire est une plante annuelle ou bisannuelle décorative pour ses fleurs mauves mais surtout pour ses siliques en forme de petites lunes

La monnaie du pape passe quasi inaperçue au printemps, on pourrait la considérée comme une herbe indésirable avec ses feuilles triangulaires et dentée comme des orties dont les tiges rigides de 25 à 50 cm de hauteur sont soutenues par un racine pivotante. Un sérieux avantage pour se nourrir dans les profondeurs.

Des fleurs avant la monnaie

Ses fleurs mauves en grappe plus ou moins foncées parfois blanches s'épanouissent à partir du mois de mars jusqu'en juin printemps. Puis les fleurs fanent et laissent la plante plutôt quelconque. Du feuillage vert rougissant comme si les jeux étaient faits sans grande prétention, elles se fondent parmi les autres plantes. En été une ribambelle de petites lunes en grappes pendent sur la tige principale.

La monnaie du pape fleurit une seule fois

Dès que le porte monnaie est rempli, le pied disparaît au profit des graines enveloppées sous deux membranes. Dans la nature, spontanément la monnaie du pape se ressème sur place au grès du vent. Des graines qui peuvent être maitrisées en godet pour être transplanté selon vos désirs


Le semis

  • Placer dans une terrine non percée des godets de 7 cm avec un terreau semis et bouture ou un terreau universel avec du sable. Remplir le bas de moitié avec de l'eau. Tasser le terreau.

  • Semer 2 à 3 graines dans chaque godet. Couvrir le semis avec le terreau semi sur ½ cm d'épaisseur. Protéger le semis avec une toile en jute pour conserver l'humidité et la fraicheur. Arroser sur la toile

Et après...

Placer la terrine de semis à mi-ombre (sous arbre) et retirer la toile aussitôt la levée. Conserver la monnaie du pape en godet jusqu'en septembre octobre en maintenant l'humidité.

Transplanter les godets selon vos envies. La monnaie du pape supporte des gelées en-dessous de – 15°C . Plante bisannuelle, elle fleurira au printemps prochain pour mourir en fin d'été après avoir livré sea monnaie argenté


Plante annuelle aussi

La monnaie du pape (lunaria annua) peut se semer en mars et fleurir en la même année en été et porter ses fruits en automne.

 

 

Le plantain c'est tout bien

 

Le plantain lancéolé avec ses grandes feuilles de lapin fournit du nectar et du pollen aux abeilles d'avril à octobre. Le plantain lancéolé (plantago lanceolata) est utile aux insectes butineurs mais il l'est aussi comme plante aux multiples propriétés médicinales. Une feuille froissée sur une piqûre d'ortie ou d'insecte est anti-inflammatoire radicale qui calme la douleur immédiatement. Le plantain aide à la cicatrisation des petites plaies, égratignures de ronces, crevasses et bien d'autres usages. Ces jeunes feuilles et inflorescences sont comestibles, se dégustent crues en salade. Cuites, elles sont merveilleuses en potage ou pour accompagner des plats. Ses graines récoltées en été mélangées dans la farine servent à faire du pain. Si le plantain sauvage n'existait pas, il faudrait en semer. Tout est bien dans le plantain comme plante potagère, mellifère et officinale.

Une vie de merle dans mon jardin

Il est en général noir paré avec parfois de petites taches et barré d'un collier blanc pour charmer sa belle brune plus discrète. Papa virtuose chante la sérénade à sa future fiancée. Il est chez lui du matin au soir, il siffle haut et fort dans la soirée à la cime des arbres se fait entendre pour délimiter son territoire. Il monte la garde tous les soirs, passe en revue chaque buisson d'un crie perçant : fous le camp, fous le camp... c'est mon champ ! Mon champ dont je tire les vers blancs. Il est cosmopolite, habite chez vous ou dans la forêt. Nous sommes un couple de merles de la famille des turdidés.

Il ne marche pas, il sautille fait les cent pas. S'arrête. Bascule bec en terre une, deux, trois fois, extirpe une larve tipule qu'il garde en travers puis recommence quelques sauts plus loin, il les range dans son bec jaune sans les ingurgiter et ainsi de suite... Chasseur à pied, il s'envole bourré de larves pour ravitailler ses 3 à 5 oisillons dont les œufs vert clair tachés noir ont été couvés pendant 15 jours. Ils quittent le nid au bout de 15 jours et sont encore nourris pendant 3 semaines. Le nid est caché à 1m50 du sol dans un buisson ardent aux longues épines acérées. Papa remplace maman lorsqu'elle se nourrit. Un couple de merles occupe un territoire qu'il défend bec et ongle contre ses congénères. Adultes, les merles sont omnivores, ils picorent de petites baies (framboises, groseilles, sureau, cornouilles, mûres, raisins...) ainsi que quelques cerises chipées au dépend des étourneaux. Les merles de vivent pas en groupe mais en couple. Le mâle chassent de son territoire ses congénères. La femelle n'accepte pas dans son secteur d'autres femelles. Fidèle à son jardin à son conjoint, ainsi va la vie du merle.

Le mildiou c'est comme le coronavirus

« Si je pouvais mettre un masque à mes tomates je le ferais ! ». Le mildiou (phytophtora infestans) sur les pommes de terre a affamé l'Irlande entre 1845 et 1852. Une catastrophe causée par un seul champignon qui a décimé un million et demi d'Irlandais. Cette maladie cryptogamique est venue probablement par bateau d'Amérique du Nord. Le vent, la pluie, les conditions météorologiques de l'Irlande pendant cette période a contribué à se propagation. Plus d'un tiers de la récolte de pommes de terre est anéantie par le satané mildiou. Ce champignon survit jusqu'à – 26 °C en hiver sans faire de dégât. En été avec une température comprise entre 17°C et 20°C sous une forte humidité, il réapparaît ! Il revient sous un feuillage dense. Depuis le mildiou est contré et stabilisé par des solutions cuivrées qui parfois font aussi polémiques.

La distanciation des tomates

C'est encore plus vrais avec les tomates plantées les unes contre les autres (tien tien ça ne vous rappelle pas quelque chose ???).

La lutte contre la propagation du mildiou consiste à distancer les pieds de 70 cm minimum, de retirer les gourmands qui confinent le feuillage et de conserver un feuillage sec lorsque les températures sont aux alentours de 20°C ce qui arrive habituellement lors des orages après le 15 août parfois dès le mois de juillet.

Covid - mildiou même combat

Le mildiou c'est comme le coronavirus, la distanciation freine sa propagation. Il se répand avec les outils souillés, la main de l'homme. Il ne faut pas sortir de grandes écoles pour comprendre qu'actuellement cette covid sommeille à la chaleur (inversement au mildiou) et si on ne respecte pas les gestes barrières (se frotter, postillonner sur les autres...). Pour respecter les plus fragiles, il suffit de porter un masque ce qui permettrait d'éteindre le virus. Si je pouvais masquer mes tomates, je le ferais aussi pour lutter contre le mildiou (phytopathologie infestans.

Chapeau de paille à bon escient

Sur les réseaux sociaux fleurissent des conseils jardins prodigués par des bons génies sortis tout droit de terre. Bravo ! Les experts s'intéressent au sol de notre terre. Formidable ! Une terre qu'ils veulent voir masquée sous un épais paillage. Le message est clair : il faut pailler coûte que coûte ! Ne plus voir une terre nue, déshabillée. Couvrez cette terre que ne saurais voir.

Aujourd’hui, il est de bon ton de ne plus toucher au sol, le laisser tranquille. Pailler c'est bien. Je paille ! Je paille mes pieds de tomate lorsqu'il faut pailler notre chère terre exposée en plein soleil. Je la protège contre les rayons du soleil. Son chapeau de paille comme me le recommande mon bon docteur afin que je ne n'attrape pas un coup de soleil sur mon crâne dénudé. Passons... J'aime ma terre, alors je sème en douce mes radis, ma salade, mes betteraves, carottes, chicorées, haricots... repique les oignons, les échalotes, les ails... aïe aïe aïe sans paille ! Dans mon jardin je paille à bon escient.


 

 

Livres

Réussir son potager avec la Lune 2020-2021

Grâce à Réussir son potager avec la Lune, cultivez de manière naturelle votre potager en suivant les rythmes de la Lune pour obtenir de beaux et bons légumes. Découvrez :
- Toutes les notions de base pour bien comprendre comment la Lune agit sur le sol puis les plantes.
- Un calendrier lunaire de mars 2020 à février 2021 indiquant, jour par jour, les travaux à réaliser au potager et des espaces réservés à vos notes.
- 33 plantes potagères présentées sous forme de fiches, chacune précisant les étapes du semis à la récolte et les meilleures variétés. Un calendrier de culture récapitule toutes les dates pour réaliser les bons gestes.
Retrouvez vos courbes lunaires mars 2020 à février 2021 à l'intérieur de la couverture !

De Thérèse Tredoulat - Rustica Editions

Plantes d'intérieur

Découvrez ou redécouvrez le plaisir de cultiver des plantes en intérieur avec ce guide complet pour choisir et garder vos plantes en forme.
Effet de jungle d'intérieur, décor luxuriant ou silhouette épurée : la palette de végétaux d'aujourd'hui permet toutes les fantaisies, toutes les ambiances. Avec près de 100 fiches de plantes sélectionnées pour leur look contemporain, végétalisez un intérieur qui vous correspond !

De Jean-Michel Groult Editions Ulmer

Le traité Rustica des arbres fruitiers

 Le Traité Rustica des arbres fruitiers constitue une somme complète pour réussir au mieux la culture de vos espèces fruitières. Comment planter un abricotier ? Comment tailler un poirier ou un pommier ? Comment soigner un pied de vigne atteint de mildiou ? Véritable mine d’informations pratiques, Le Traité Rustica des arbres fruitiers vous guide pas à pas, mois après mois, année après année, pour obtenir les plus beaux fruits, le plus régulièrement et le plus abondamment possible. 500 photos, 200 dessins ou schémas vous permettront de prendre connaissance en toute simplicité des techniques d’arboriculture fruitière.

De Daniel Brochard et Jean-Yves Prat - Rustica editions

----------------------------------------------

Nouveautés

Jardinière autonome des petites mains vertes

Semer des graines, faire pousser des fleurs, prendre soin des plantes, sont autant d’activités stimulantes qui permettent aux enfants d’observer l’évolution du vivant au rythme des saisons, de comprendre le fonctionnement et la magie de la nature et d’éveiller leur conscience de l’environnement.

Pour rendre l’initiation au jardinage ludique et accessible aux plus jeunes, MV INDUSTRIE a décliné la jardinière Calipso dans une version Mini Junior, d’une hauteur adéquate pour les enfants à partir de 3 ans.Les apprentis jardiniers peuvent manier les outils et le petit panier Kajo en plastique livrés avec la jardinière et découvrir cette activité en toute sécurité.
Ingénieuse, cette jardinière autonome Calipso Mini Junior a tout d’une grande, avec sa double paroi et sa réserve d’eau intégrée.

Serpe et serpe scie Fiskars avec taillants en crochet 
Un peu oubliée avec l’arrivée des outils thermiques, la serpe est à nouveau très utilisée, car elle reste efficace, fiable et simple à utiliser. Pourvues d’un manche ergonomique et d’une lame en acier incurvée, pour une meilleure performance de coupe, la serpe et la serpe scie sont idéales pour ébrancher, couper des broussailles, des ronces… 
Polyvalentes, les serpes présentent l’avantage d’avoir un large taillant, pour la coupe des petites branches et des broussailles, et un taillant en forme de crochet, pour envelopper et couper les végétaux. La serpe est aussi dotée d’un côté dentelé, pour une coupe de précision des herbes ornementales et autres plantes fibreuses, et la serpe scie d’un côté scie pour une coupe nette des branches dures fibreuses. 

Paillage

Pour limiter la pousse des mauvaises herbes, éviter le dessèchement de la terre et isoler le sol des variations brutales de température, le paillage est une technique simple à mettre en œuvre et qui facilite véritablement les travaux de désherbage et en réduit le temps consacré. Très prisé des jardiniers, le paillage, présent sous plusieurs formes - écorces de pin, copeaux de bois, chanvre... - offre au sol une excellente couverture décorative, écologique et économique. Disposé en couche épaisse de 5 à 10 cm aux pieds des arbres, dans les massifs de fleurs, les jardinières, le potager... il empêche la lumière du soleil de passer et limite ainsi la pousse des mauvaises herbes.
Nouvelle gamme de paillage végétal Limit’herbes. Décliné en 3 matériaux - écorces de pin, copeaux de bois et chanvre - Limit’herbes couvre tous les besoins selon la nature du sol, les plantes à protéger et l’effet recherché.

-----------------------------------

Un panier anti-rongeur

Les souris, mulots, campagnols pullulent cette année dans les jardins.  En effet, les rongeurs détestent l’humidité pour se reproduire. La sécheresse de cet été leur a permis de se reproduire à foison, ce qui explique la multiplication des renards, grands prédateurs des rongeurs (passons).  Si actuellement la nourriture est abondante, à l’approche de l’hiver, ce petit monde se nourrira de racines, graines et bulbes. Un automne pluvieux  puis froid cet hiver devrait réduire la population. Mieux vaut prévenir que guérir. 

 

  • Tapissez le fond d'une barquette avec un grillage avant de disposer les bulbes.

     

  • Recouvrez  de terre mélangée à du sable fin.

     

  • Disposez un grillage à poules par dessus.

-----------------------------------

Marcotter une clématite dans pot

  • 1- Versez un lit de billes d’argile dans un pot en zinc percé sur les côtés à 2 cm du fond. 

  •  2- Etendez une toile sur le drainage entre le drainage et le terreau semis et bouture

  •  3 - Dégagez les feuilles d’un rameau de l’année et conserver 2 paires de feuilles sur l’extrémité que vous. Incisez la tige que vous enfoncez dans le substrat

  • 4 - Couvrez la tige  avec du terreau maintenue avec des crochets. Arrosez copieusement la première fois.

Et après
Maintenez  humide la marcotte jusqu’en automne. Attendez le printemps prochain pour couper la tige qui sépare le pied mère à la marcotte

       


    ----------------------------------------------

    Fabriquer des mottes compressées

      La fabrication de mottes compressées permet de ne pas utiliser de contenant. Les plantations se font sans dépotage. Cette méthode est très économique et sans le moindre déchet.

      1. Préparez une boue avec du terreau universel et d’eau. Après le mélange, le substrat pressé a l’aspect d’une pâte à tarte dont on peut déjà réaliser des boulettes compactes.
      2.  Utilisez un presse-motte composé de 4 compartiments de 5cm de diamètre ou 5 compartiments de 3,8 cm que vous remplissez en pressant le terreau humide.
      3. Démoulez les mottes dans une caisse. Elles sont compactes et uniformes avec un avant trou au centre.
      4. Repiquez aussitôt  les jeunes plants dans les mottes très humides.
         

       

      Et après…  Attendez que les mottes se rétractent avant d’arroser.  Les plantes se développent rapidement et s’enracinent à l’intérieur de la motte. Selon les plantes,  vous les installez à la chaleur ou à la fraicheur comme si elles étaient cultivées en godet en plastique

     

 

 

----------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

   
 
 

 

 

 

 

 

Copyright 2011 imageVerte - hubertlejardinier.com - contact