Des saules pour pomper l'eau

   

Dans un sol gorgé d'eau en hiver, il existe des saules pionniers capables de déshumidifier le terrain pour aider les autres plantes à s'implanter.

La grande famille des saules est sans aucun doute les arbres les mieux adaptés pour vivre momentanément les pieds dans l'eau. Ils conviennent très bien pour assainir un terrain trop humide. Le saule pleureur selon le diamètre du tronc est capable d'engloutir par jour plusieurs centaines de litres d'eau. Dans un sol sec, il est « chercheur d'eau » grâce à ses longues racines qui se déplacent pour partir à la conquête d'une canalisation fissurée. Malheur à la tuyauterie, les radicelles, se faufilent à l'intérieur pour éponger la soif. Puis bouche la circulation d'eau. Gare au saule planter près d'une habitation ! Un saule pleureur exige de grands espaces afin qu'il puisse s'exprimer et pleurer à volonté.

Oser l'osier en « déco »
Il existe de nombreuses espèces utilisées par les vanniers qui pour obtenir des brins d'osier rabattent au ras du sol les rameaux tous les ans. Les pousses annuelles sont droites et sans ramifications pour confectionner de la vannerie ou des palissades vivantes entre autres. Or, ils sont aussi très décoratifs en automne lorsqu'ils se déshabillent leurs feuilles laissant apparaître des rameaux aux écorces fluorescentes. Gris noir, jaune, blanc, rouge....l'osier explose les couleurs en hiver. Vous pouvez aussi profiter pleinement de ses couleurs vives en dressant le saule en têtard. Cette technique est de retour dans les haies bocagères..

Saule marsault, le premier
Il est parfois appelé saule des chèvres (salix caprea). Espèce pionnière, elle investit une terre nue, inculte ou des broussailles en bordure d'un cours d'eau. Le saule marsault est très souvent accompagné de l'épine noire (prunellier). Sans doute un mariage de raison pour se protéger mutuellement. Quel spectacle à partir du mois de mars (parfois plus tôt) lorsque les chatons sortent sur les rameaux dénudés Les fleurs mellifères sont butinées en grande pompe par les abeilles pour ravitailler la ruche.

Saules pour bac et petit jardin
⁃ Saule crevette, salix integra 'Hakuro Nishiki' petit arbre sur tige très décoratif au printemps avec ses feuilles vertes et roses.
⁃ Saule marsault pleureur, salix caprea 'Kilmarnock', petit arbre pleureur dont les chatons illuminent la fin d'hiver.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com