Les règles pour réussir les tomates

Un tunnel ou couloir à tomates est un excellent moyen pour une production plus tôt, plus longtemps et sans traitement mais sous réserve de ne pas faire n'importe quoi.

 

Il ne suffit pas de planter des pieds de tomates sous un tunnel ou sous une serre pour récolter à coup sûr. Or de petites erreurs réunies contribuent à un résultat très décevant compte tenu de l'investissement.


1) Évitez de planter les tomates deux années de suite au même endroit à cause des maladies. Sinon renouvelez la terre.

Travaillez et affinez la terre sur 20 cm de profondeur afin qu'en été les racines puisent l'humidité et la nourriture en profondeur

2) Plantez tous les 40 à 70 cm de distance, L'air doit circuler entre les feuilles pour ne pas avoir le mildiou.

3) Hachez une poignée d'ortie au fond du trou, les feuilles sont riches en fer et oligo-éléments. Elles seront plus résistantes aux maladies.

4) Mélangez avec le terreau et la terre un engrais organique tomate, (un godet de 7 cm pour 3 pieds)

5) Dépotez les pieds de tomate avec de jolies racines blanches

6) Associez les œillets d'Inde ou tagètes répulsifs aux nématodes.

7) Soutenez les tomates avec des tuteurs propres ou des ficelles accrochées au toit.

8) Arrosez copieusement la première fois puis laissez-les sans eau jusqu'au flétrissement pour les racines se débrouillent seules à la recherche de l'humidité.

9) Aérez l'abri tous les jours. pour que les insectes pollinisent les fleurs. La culture à l'étouffée empêche la fructification et favorise les champignons (mildiou).


Maintenez les pieds tomates sans herbe et griffez souvent la terre en surface pour la décompacter à cause des piétinements

10) Retirez au fur et à mesure les petits gourmands aux aisselles des feuilles pour ne pas blesser les tiges. Paillez plus tard entre les pieds lorsque la chaleur extérieure est au rendez-vous


Remerciements : Serres Natural

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com