La neige est de retour dans nos jardins

   

Depuis le début du mois la neige a fait son entrée. C'est du bon temps pour nos jardins qui peuvent se rhabiller avant l'hiver.

Dame nature ne devrait pas se faire surprendre si les températures se mettaient à dégringoler en-dessous de – 10°C. Les mois de novembre et décembre sont aussi bien abreuvés. Dans mon jardin, il est tombé 92 mm d'eau en novembre. L'année dernière, à la même époque (2016), le pluviomètre affichait 33 mm (3 fois moins). Octobre 2017 : 32 mm et 24 mm en 2016. Septembre 2017 : 88 mm et 18 mm en 2016. L'été 2017 fut bien arrosé depuis la mi-août avec 63 mm et 14 mm en 2016. Il se peut qu'il ait des différences pluviométriques dans votre secteur mais la tendance est tout de même à la pluie depuis la mi-août. Depuis août 2017 ( dans mon jardin) il est tombé 3 fois plus d'eau que l'an passé.
En attendant il est bon de se rappeler quelques règles pour que nos plantes et jardins passent un hiver tranquille.

Soignez les arrosages à la maison
Le chauffage déshydrate les feuilles Pulvérisez vos plantes avec une eau douce non calcaire (pluie ou neige). Dans une pièce fraiche où la température ne dépasse pas 15°C ne mouillez pas le feuillage et réduisez les arrosages sans apport d’engrais. Inversement, dans une pièce lumineuse chauffée à + 18°C, apportez de l''engrais car les plantes continuent à se développer.

Vérifiez l'humidité des jardinières
Lorsqu’il gèle, retirez les soucoupes, n’arrosez plus vos bacs et jardinières de fleurs bisannuelles, bulbes, vivaces, conifères, arbustes car les contenant risquent d’éclater. L’humidité et le gel ne font pas bon ménage. Seulement après de fortes gelées, arrosez copieusement pour réhydrater vos plantes.

Les plantes dites méditerranéennes n'aiment pas la chaleur
les agrumes, oliviers, mimosas, bougainvilliers, lauriers-roses... sont capables de résister selon les espèce en-dessous de - 5 °C. Rentrez les pots progressivement dans une pièce non chauffée (hors gel) car le « froid et chaud » leur est néfaste

Les rosiers jamais la tête dans le sac
Protégez le point de greffe (bourrelet) situé entre les racines et les tiges. Buttez-les avec de la terre fine ou du terreau, feuille, paille…. En-dessous de – 10°C, protégez les rosiers tiges avec une gaine en mousse (la même que pour les tuyaux de chauffage), enveloppez aussi le point de greffe situés en haut de la tige avec de la mousse, un bouchon de paille, un voile d’hivernage. Surtout n’enveloppez pas la tête avec un sac en plastique, vous le rendez encore plus fragile au froid.

Des feuilles sur les plantes sensibles
Couvrez r les fuchsias, arums, bananiers, lavatères arbustives et tous les arbustes et vivaces sensibles aux températures en-dessous de – 5°C avec des feuilles mortes ou de la paille (pas de plastique)

La neige et les plantes
⁃ Elle protège les plantes contre le gel sous forme de couverture thermique.
⁃ Rajoutez de la neige aux pieds des rosiers pour les préserver du gel.
⁃ Pour éliminer la mousse sur le gazon, les cendres de bois sont encore plus efficaces répandues directement sur la neige.
⁃ Secouez la neige sur les arbres et les arbustes au feuillage persistant (laurier, rhododendron, fusain...) car son poids brise les branches .
⁃ Ligotez les conifères à port pyramidal avec un fil de fer pour que la neige glisse sur les branches sans les déformer. 
⁃ La neige fondue au sel empoisonne les racines des plantes.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com