Lutter contre la neige et le froid

Hiver.   Ce mois de décembre semble se mettre aux couleurs hivernales avec ses brumes et brouillards, pluies froides, averses de neige, gel et dégel… Un temps normal pour la saison qui demande des actions pour nos plantes d’intérieur et d’extérieur en passant par le balcon    


Ne nous faisons pas surprendre comme l’hiver dernier où le froid ne consentait pas à s’installer. Souvenez-vous des fleurs de rosiers, pissenlits, pâquerettes, primevères… qui bravaient le mois de janvier sous prétexte d’un réchauffement climatique.  Et  pan patatras survint février si dévastateur pour moult plantes non préparées au « chaud et froid » sans la moindre couverture.  Leçon prise, ne manquons pas le rendez-vous du général  Hiver qui arrive généralement en grande pompe sans prévenir.

A la maison.

Lorsque  les températures baissent à l’extérieur,  les radiateurs chauffent à l’intérieur et dessèchent nos plantes vertes et fleuries. Méfiez-vous d’une plante qui se comportait très bien jusqu’ici et qui brutalement perd ses feuilles.   Le chauffage déshydrate les feuilles au même titre des « gorges sèches » pendant la nuit. Pulvérisez sans tarder, toutes vos plantes avec une eau douce  non calcaire au moins égal à la température de la pièce.  Attention dans une pièce fraiche où la température ne dépasse pas 15°C mieux ne pas mouiller le feuillage et réduire les arrosages sans apport d’engrais.


Balcon et terrasse
Lorsqu’il gèle, n’arrosez plus vos bacs et jardinières composés de fleurs bisannuelles, bulbes, vivaces, conifères ou tous autres arbustes car d’abord vous risquez d’éclater les contenants et d’endommager les racines de vos plantes. Profitez-en pour vider ou retirer les soucoupes.  L’humidité et le gel ne font pas bon ménage. Seulement après de fortes gelées, arrosez copieusement pour réhydrater vos plantes.


Plantes dites méditerranéennes
En principe, elles sont capables de résister jusqu’à – 5 °C selon les espèces. Ne le rentrez qu’au dernier moment car le passage du froid à la chaleur est parfois plus néfaste. Placez les pots d’agrumes, oliviers, mimosas, bougainvilliers, lauriers-roses… dans une pièce éclairée et classée « hors gel »


Rosiers
Protégez le point de greffe des rosiers, il est situé au pied entre les racines et les tiges. Il s’agit d’une sorte de bourrelet. Buttez-les avec de la terre fine ou à défaut avec du terreau, feuille, paille…. Si les températures descendent en-dessous de – 10°C passez une gaine en mousse (la même que pour les tuyaux de chauffage)  autour du tronc des rosiers tiges et pleureurs. Comme pour les autres rosiers, envelopper le point de greffe situés en haut de la tige avec de la mousse, un bouchon de paille, un voile d’hivernage. Surtout n’envelopper le rosier ou tout autre plante avec un sac en plastique, vous les rendez encore plus fragile au froid


Plante gélives Servez-vous des feuilles mortes pour couvrir les fuchsias, arums, bananiers, lavatères arbustives et tous les arbustes et vivaces sensibles aux températures en-dessous de – 5°C. Attention in ne s’agit pas d’une protection hermétique, il faut que les plantes respirent aussi (pas de plastique).


Au potager
Protégez les chicorées scaroles avec un voile d’hivernage pour prolonger les récoltes mais même avec une protection si les températures passent durablement en-dessous de – 5°C, les salades seront condamnées.    Les carottes restées en terre peuvent tenir avec une couverture de paille que vous retirez après le coup de froid.


Arbres fruitiers
Les petites gelées n’entament par la poursuite des plantations à condition de ne pas exposer les racines sans protection.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com