Lutter contre les intempéries caniculaires

Nous venons de passer une semaine  « hors du commun » dans nos jardins. Une canicule en plein de mois de juin. Du jamais vu ! Voici quelques conseils pour atténuer les effets de la chaleur pour cet été.

 

A vrai dire, je n’ai jamais donné  de conseils à cette époque  pour atténuer les effets d’une canicule. Nos plantes en pleine adolescence devront s’y faire  pour passer l’été. En déversant des mètres cubes sur notre terre assoiffée, on pourrait penser faire du bien aux plantes. En fait, l’excès d’eau aux pieds des plantes contribue à l’effet inverse. Trop arrosée, elle devient paresseuse et n’émet plus de nouvelles racines pour aller chercher l’eau. Bref elle est dépendante de l’arrosoir. Comme  une rose dans un vase ! Ce printemps plutôt sec a tout de même préparé nos arbres et arbustes à s’enraciner en profondeur à la recherche de l’humidité (il en était pas de même l’an passé avec les inondations).
10 règles pour améliorer le bien être des plantes et animaux

Le paillage contre le dessèchement de la terre.

Un paillis lutte contre le ruissèlement (en cas d’orage),  empêche les herbes indésirables (mauvaises herbes), limite les variations de températures. Les tomates, concombres, melons, courges, haricots, fraisiers…restent propres. Il existe des paillis de lin, chanvre, miscanthus (produit régional).

Broyer les végétaux.

Avec un broyeur à végétaux, vous pouvez  fabriquer votre paillis avec les tailles d’arbustes qui les réduit en copeaux. Dans ce même broyer, on peut aussi déchiqueter les cartons pour les mélanger avec les végétaux. Pratique mais un peu bruyant ! Dans certaines déchèteries, il est possible de récupérer les copaux de bois après les avoir déposé les branchages. Plus connu sous le nom de BRF (Bois, Rameal, Fragmenté), une invention canadienne.
 

Arroser le soir ou le matin

Les arrosages de fin de journée donnent le temps aux plantes de regonfler la nuit pourvu que les  températures  soient supérieures à 15°C.  En-dessous, arrosez le matin afin d’éviter la propagation des champignons (oïdium, mildiou).  N’arrosez jamais avec de l’eau froide  (effet hydrocution).

Arroser peu au bon endroit  

Un goutte-à-goutte apporte l’eau où il en faut pour ne pas la gaspiller.  Cette technique est surtout valable pour les tomates, concombres, poivrons, aubergines ou arbustes en association avec un paillage. Procurez-vous un système de qualité car certains « premiers prix » sont difficiles à monter avec souvent des fuites (le bénéfice passe par le compteur d’eau).

Remonter la lame de la tondeuse

Un gazon pelé grille.  Remontez la hauteur de la coupe d’au moins de 2 crans pour empêcher le coup de soleil. Une pelouse rasée par temps sec favorise la mousse en hiver.  La lame de la tondeuse est  affutée pour ne pas hacher l’herbe.

Donner à boire  aux animaux

En période de sécheresse les abeilles, bourdons (et autres insectes utiles sont à la recherche d’humidité). Disposez une cuvette d’eau avec des gravillons pour qu’ils puissent se poser sans se noyer. Remplissez aussi des  soucoupes sur le sol pour abreuver une multitude de petits animaux et particulièrement les hérissons. Un bassin aussi est très utile pour les oiseaux.

Tailler les rosiers

Rabattez de  moitié les rosiers à grosses fleurs pour favoriser une remonté de boutons. Cisaillez aussi  les rosiers arbustes pour les mêmes raisons. Profitez-en pour arroser le pied et surtout pailler.  

Faire de l’ombre.

Sur un balcon exposé en plein soleil, ouvrez  un parasol sur vos bacs de plantes pendant entre 11h et 16h),.  Dans le potager, semez vos légumes d’automne sous une toile en jute (mâches, laitues, épinards, chicorées, navets, radis…). Sous cette  même toile, semez et repiquez les fleurs bisannuelles (pensées, primevères, myosotis, giroflées, œillets de poète…).

Augmentez l’hygrométrie à l’intérieur:

Posez des récipients d’eau au pied des plantes vertes, l’évaporation reconstitue un microclimat au niveau des feuilles. C’est bon pour les plantes, c’est bon pour vous !

Un binage vaut deux arrosages.

Décroûtez la surface de la terre avec une sarclette ou un grattoir pour empêcher la formation de fentes dans les terrains argileux. Puis paillez

Les arbres luttent contre la chaleur.
Les arbres en ville ou à la campagne luttent efficacement contre la chaleur en été. Une rue ou une place dénudée augmente en moyenne sa température de 8°C la journée et de 10 °C la nuit. Inversement en hiver, les arbres contribuent à atténuer les effets du gel. Un arbre coupé est un climatiseur détruit ! Il fait toujours bon dans une forêt été comme hiver.  A méditer !

   

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com