Un Noël "Vert" avec un Sapin de Noël naturel

Association Française du Sapin de Noël Naturel.  Perpétuer la tradition de Noël autour d'un sapin tout en respectant l'environnement est possible en choisissant un arbre naturel. À l'inverse du sapin artificiel qui requiert des produits d'origine pétrolière lors de sa fabrication.


Si vous optez pour un sapin de variété française, vous faites un geste « vert » et positif pour la planète car ils sont issus d'une production agricole raisonnée. Les producteurs français de sapins offrent  un très large choix de sapins. Variétés, tailles, présentations, il est possible de trouver le sapin de Noël idéal parmi l'offre proposée.
Quelle espèce choisir ?  
- Nordmann, le majestueux. Il est apprécié pour ses aiguilles brillantes, souples et douces et  se distingue par sa silhouette harmonieuse. Ce sapin à pousse lente atteint en moyenne 2 mètres au bout de 10 à 12 années de culture.
- Epicéa,  la tradition.  Il se caractérise par sa bonne odeur de résine. Doté de fines aiguilles, il présente une forme conique et généralement touffue. Sa silhouette équilibrée, de la base à la cime, participe à une décoration soignée. Sa pousse est la plus rapide des sapins de Noël : il nécessite 8 ans de culture pour atteindre une taille de 2 mètres.
- Pungens , le sapin bleu.  Il est original et décoratif. Il se distingue des autres sapins grâce à ses aiguilles bleutées, épaisses et piquantes. Sa pousse est lente : il atteint 10 mètres au bout de 10 années de culture. Il ne perd pas ses aiguilles avant plusieurs semaines.
- Omorika, l'élégance. Son port lancé et ses aiguilles vert foncé au revers argenté lui valent une élégance particulière. Sa forme effilée nécessite des tailles successives pour qu'il puisse atteindre la silhouette conique tant appréciée. Une fois paré de ses décorations, l'Omorika participe à un décor raffiné.
- Nobilis, résistant et odorant.  Il est pourvu d'aiguilles légèrement bleutées et douces au toucher. Il s'agit d'un arbre à pousse lente qui, une fois coupé, conserve longtemps son bel aspect. Quant à son parfum boisé, il participe à recréer une atmosphère unique dans la maison.

Les différentes présentations

  • Sapin coupé : fixé sur une bûche, rondelle ou  croisillon, il s'installe simplement dans la maison.
  • Sapin en pot : ce conditionnement indique que le sapin a été bêché puis mis dans un pot avec ses racines et  une parie de la motte de terre. Il peut éventuellement être replanté.
  • Sapin en conteneur : planté et cultivé dans un conteneur pour conserver ses racines intactes, il présente l'avantage de pouvoir être replantés en terre dans les meilleures conditions.

Replanter son sapin après les fêtes 
Pour réussir la plantation,  optez pour un sapin cultivé en conteneur ou en motte afin d’assurer un maximum de chances de reprise. Cependant, certaines précautions doivent être prises lors de son installation dans la maison. Ne l'installez pas dans une pièce chauffée à plus de 17 °C (véranda, jardin d'hiver). Evitez toute source de chaleur (radiateur, cheminée). Glissez une grande soucoupe pour conserver l’humidité de la motte.  Pulvérisez ses aiguilles une fois par jour pour éviter leur dessèchement (attention aux guirlandes électriques). Placez-le pot dans une pièce non chauffée quelques jours avant de le replanter.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com