Orange, citron, kumquat, mandarinier

Plantes méditerranéennes… les orangers, citronniers, kumquat, mandariniers, clémentiniers se cultivent en bac dans le nord de la France pour être rentrés en hiver.


Depuis janvier,  les agrumes sont présents sur les étals dans les jardineries. Vous les trouvez principalement dans les serres froides classées hors gel. Il ne fait pas chaud pour choisir l’oranger de vos rêves. C’est  normal, la plupart des agrumes ne supportent pas la chaleur en hiver. Exception faite au calamondin qui supporte très bien la vie intérieure.

Floraison et fructification
 Les fleurs sont en générale  blanches très odorantes. Les agrumes fleurissent selon les espèces à partir du mois de mars parfois plus tôt en appartement jusqu’en mai. Les fruits murissent à partir du mois de novembre jusqu’en mars. Il n’est pas rare que les fleurss’épanouissent alors qu’il porte encore des fruits. Mieux vaut retirer les fruits pour favoriser la floraison. Comptez 7 à 10 mois entre le moment où la fleur s’épanouit et le fruit mûr.
Les agrumes sont autofertiles, il n’y a pas de pieds mâles et de pieds femelles. C’est un avantage pour obtenir des fruits. Cependant, les agrumes cultivés en appartement comme le calamondin ou le kumquat demandent  à être fécondé au pinceau pour assurer une fructification. Sinon, ouvrez les fenêtres devant votre agrume pour qu’il attire les insectes  polinisateurs (abeilles,  bourdons…)  

Rempotage
Les agrumes se rempotent tous les 2 à 3 ans. Utilisez un terreau géranium par exemple en prenant garde de drainer le fond du pot avec 2 à 3 cm de graviers ou billes d’argile. Les agrumes n’aiment pas d’avoir les racines dans l’eau.

Culture saison par saison
Au printemps, installez le bac dehors au soleil. Son feuillage doit être humidifié par la pluie pour empêcher la prolifération des acariens et autres parasites.  En  été, maintenez le terreau humide, les agrumes ne supportent pas de sécher. Une fois les fruits formés, augmentez les arrosages et apportez un d’engrais agrumes. Si le soleil tape, douchez le feuillage le soir en prenant soin de mouiller le revers  des feuilles pour empêcher la venue d’acariens. A l’automne, prenez votre temps pour rentrer les agrumes, ils supportent de petites gelées. Protégez-les seulement avec un voile d’hivernage contre les petites intempéries.
En hiver, rentrez le bac sous une serre ou sous une véranda à peine chauffée et optimisez le grossissement des fruits en  donnant un  engrais «spécial agrumes », riche en magnésium et oligo-éléments.

Les variétés communes
Poncirus trifoliata : rustique, le seul agrume à pouvoir être cultivé en pleine terre dans la région. 
Kumquat : résiste à – 11C°. Peut passer l’hiver dehors sur un balcon bien abrité.
Mandarinier : résistant au froid, se cultive facilement en bac.
Bigaradier  ou orange amer : s’accommode très bien de la culture en bac.
Pomelo : exige beaucoup de chaleur.
Citronnier : fragile, la culture en pot n’est pas très facile.
Limettier : sensible au froid, mais s’adapte bien à la culture intérieure.
Calamondin : l’oranger d’appartement par excellence.
Clémentinier : mieux vaut le réserver pour la Côte d’Azur et la Corse.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com