Le romarin, des fleurs en hiver

# ODORANT - Inutile d’habiter la Provence pour prétendre au romarin. Dans le nord de la France, on peut aussi  le cultiver  à condition de lui mettre les pieds au sec.

Originaire du bassin méditerranéen, le romarin est un magnifique arbuste très odorant. Il a l’avantage de garder sont feuillage toute l’année et ses jolies fleurs bleues vous charmeront au cœur  de l’hiver (lorsqu’il ne fait pas trop froid) jusqu’au printemps par intermittence. Il s’agit d’un arbrisseau de plein soleil qui exposé le long d’un mur en brique ou en pierre peut monter  plus de 150cm de hauteur. Vous réussirez le romarin d’une terre filtrante qui ne garde pas l’eau en hiver. Si votre terre argileuse, n’hésitez pas au moment de la plantation de drainer le fond du trou avec des gravats (tuiles ou ardoises concassées, gravier grossier…). Profitez d’une terre ingrate, sèche pour implanter un pied de romarin. Comme la lavande, il apprécie les sols plutôt calcaires.
Il est vendu en godets avec les plantes aromatiques ou en container avec les plantes de pépinière. Il se plante toute l’année sauf lorsqu’il gèle trop fort. Il s’agit d’un excellent arbuste de balcon et terrasse  exposés en plein soleil.

Multiplication
Le bouturage est la méthode la plus simple et rapide pour le multiplier. En principe, la bouture se pratique en aout septembre mais on peut aussi réussir les boutures au printemps au moment où il reprend végétation (après la floraison). Pour accélérer la reprise, placez les boutures à l’étouffée sous une cloche, un tunnel ou une bouteille en plastique découpée. Retirez le couvercle, lorsqu’il commence à se développer.  Le romarin se marcotte grâce aux branches basses que vous plaquez sur le sol avec une pierre.

Semer le romarin
Les graines se sèment dans une terrine dans un terreau « semis et boutures » à partir du mois d’avril sous abris (véranda, serre, châssis). Plus tard en mai, le semis est possible directement en place dans une terre mélangée avec du sable fin. Couvrez les graines avec une toile en jute à peine recouverte de terre.
  
Récolte et conservation
Toute l’année. Sec, il  conserve ses arômes dans une boite fermée hermétiquement et à l’abri de la lumière.
Propriétés : antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diurétique, stimulant, stomachique,  tonique, vulnéraire.
Usage : on emploie les feuilles du romarin comme assaisonnement. Elles parfument agréablement les viandes blanches, les grillades, le riz, la tomate.
.
Bon à savoir 
- Le romarin congelé  accentue son parfum
- Utilisez le romarin fraîchement cueilli et ciselé pour éviter que les aiguilles ne gênent le palais.
- Servez-vous des tiges  pour enfiler les brochettes sur le barbecue

Romarin aussi porte bonheur

Le nom latin de romarin signifie « rosée de mer », celle-ci étant la Méditerranée.  Au Moyen Age, en Grande Bretagne, on plaquait d'or les brins de romarin avant de les nouer d'un ruban, comme souvenir pour les invités d'une noce. Le romarin s'offrait également pour fêter le nouvel an.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com