Après les gelées au jardin (fin avril)

   

Les plantes du jardin souffrent depuis plusieurs semaines du gel mais aussi de la sécheresse. C'était cependant bien parti, trop bien parti avec cette végétation et une floraison très abondante.

Début avril lorsque les températures flirtaient avec les 25 °C, on pouvait l'entendre par les anciens : « on le repayera » ! Cette fois-ci on le paye très chère. De nombreux arbres fruitiers sont gelés ou presque... .Les fruits noués dégringolent, avec un point noir à l'intérieur. Seuls rescapés, les variétés tardives qui n'étaient pas encore fleuries.

 

 

 

 

Lune rousse.
Elle n'est pour rien puisque d'après la tradition, elle débute après le changement de lune après Pâques, c'est-à-dire le 26 avril et se termine le 25 mai. Si la lune est nommée « rousse » ce n'est pas à cause de sa couleur orangée mais par les effets désastreux des gelées matinales et tardives qui roussissent les bourgeons et les fleurs. Or ce mois d'avril a grillé aussi les feuilles des arbres comme par exemple les noyers qui se retrouvent dénudés. Soyez rassurés, ils repartiront mais sans noix pour cette année.

Fleurs gelées
Cette période de l'année est sans aucun doute la plus cruciale pour les plantes qui repartent en végétation avec une forte concentration en eau. Les fleurs annuelles (bégonias, impatiens, sauges, zinnias, roses d'Indes, œillets d'Indes...) sont les plus fragiles. Les géraniums lierres résistent mieux au gel ainsi que les pétunias et surfinias. Les fleurs bisannuelles (pensées, myosotis, giroflées...) supportent les – 5°C. Les bulbes qui fleurissent actuellement comme les tulipes ne souffrent pas du froid. Quelques plantes vivaces (non gélives en hiver) ont pâti aussi du gel et particulièrement lorsqu'elles étaient en pleine végétation. Elles devraient redémarrer sur la souche.

Les légumes souffrent de sécheresse
Au potager, dans l'ensemble les légumes de saison ont résisté au froid (radis, navets, betteraves, salades, choux, oignons, échalotes, aulx, pois, poireaux, épinards...). En revanche, ils manquent affreusement d'eau pour lever. Un mal pour un bien car les graines ne germant pas en terre ne risquent pas de geler. Les pommes de terre buttées correctement se développeront normalement en mai.

Tomates sous abris
Les pieds de tomates plantés depuis le début avril sous une serre se développent normalement à condition qu'il ne gèle pas à l'intérieur grâce aux protections (voile d'hivernage, plastique bulle, toile d'ombrage et chauffage). Attention, un tunnel couvert avec une bâche en plastique ne vous garantit pas suffisamment contre le gel. Il favorise le réchauffement pendant la journée et abrite les plantes contre la pluie.

Couper les arbustes gelées
N'attendez pas pour prendre les bonnes mesures. Commencez par tailler et parfois sévèrement les rameaux gelés (hortensias, lavatères, buddleias, ceanothe, cercis...). Éliminez systématiquement les feuilles brûlées afin d'éviter la pourriture. Arrosez les plantes sèches. Paillez les pieds.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com