ARBRES AUX OISEAUX


Ce sont les arbres qui portent des baies en automne, ils sont à la fois décoratifs et très utiles pour nourrir les oiseaux en hiver. Plantez des houx, buisson ardents, cotonéasters, sorbiers, berbéris, troènes, églantiers….et plus tard les lierres 

L’automne 2011 croule sous les prunelles, cynorhodons, samares, strobiles, faines, cenelles,  glands, noisettes…. Il est bon de posséder des arbres à baies pour embellir une haie champêtre ou vive. Ils enflamment les jardins  en arrière-saison à une époque où il ne reste plus grand-chose. La diversité des espèces protège les oiseaux contre la faim et le froid pendant l’hiver. En effet, les arbustes à baies servent de garde-manger aux volatiles pour résister au froid.

HOUX - Plantez de préférence un houx femelle, car  elle seule porte les boules. La fructification est effective en présence d’un houx pour féconder les fleurs femelles. Pour les petits jardins, la variété ‘Van Tol’ est auto-fertile ».

Variétés intéressantes pour le houx:
"Argentea Longifolia"  Mâle, port étalé,  grand jardin. 
"Argentea Marginata" Mâle et femelle à la fois, port en forme de colonne, isolé ou haie.
"Argenta Marginata Pendula"  Femelle à croissance lente au port pleureur, petit jardin.
"Aurifodina" Femelle, feuille vert tendre bordées de jaune d'or.
"Pyramidalis " Femelle, à port pyramidal, petit jardin.
"Variegata" Mâle, feuilles ovales mouchetées de jaune., petit jardin.

 

PYRACANTHA OU BUISSON ARDENT - Le buisson ardent (d’où son nom) est muni de longues épines. Il est très utilisé  dans les haies défensives car il est impossible de traverser l’arbuste. Très décoratif  au printemps avec ses fleurs blanches, il est encore plus extraordinaire  à l’automne lorsqu’il se pare de ses innombrables baies. Il sert de hors d’œuvre aux oiseaux dès que les premiers frimas s’installent au début de l’hiver.

Variétés intéressantespour le pyracantha:
- Pyracantha coccinea  fruits rouges ou oranges
- Pyracantha 'Golden glow'  fruits jaunes

COTONEASTERS - Les  cotonéasters livrent au printemps une multitude de petites fleurs blanches qui tirent sur le rose pour certaines variétés. Ils  se cultivent en haie libre ou taillée, en isolé ou comme couvre-sol. Les oiseaux attendent pratiquement la fin de l’hiver pour consommer ses baies car il faut que la gelée passe dessus.

Variétés intéressantes :
- Cotoneaster franchetii  feuillage persistant - 3 m
- Cotoneaster lacteus
 feuillage persistant - 3 m
- Cotoneaster horizontalis
 feuillage caduc
- Cotoneaster dammeri très tapissant de 20 cm de hauteur
- Cotoneaster microphyllus de 50 cm de hauteur

 

SORBIER DES OISEAUX - C'est  sans doute l’arbre le plus généreux pour les oiseaux. Il a l’avantage de pousser pratiquement partout et notamment aux bords des routes où il plie sous le poids des fruits à l’automne. Une aubaine pour les oiseaux qui viennent se ravitailler et prendre des forces pour mieux passer l’hiver

 

L'EGLANTIER - L’églantier fleurit  au printemps au bord des talus à l’orée d’un bois.  L’églantier sert aussi de porte greffe aux rosiers. Il se couvre de cynorhodons (gratte cul) à  la fin de l’été.

 

A QUI APPARTIENNENT LES FRUITS ?

  • Le cynorhodon (gratte cul ou poil à gratter)  à l’églantier
  • La Samare au frêne, érable, orme
  • La faine ou faîne / au hêtre
  • La prunelle au prunellier
  • Le gland au chêne
  • La cenelle à l’aubépine
  • Le strobile (cône) au houblon

 

Rajeunir un groseillier en novembre
Au bout de 10 ans un  groseillier vieillit, les récoltes sont moins abondantes, les grappes plus petites. Au fil des années, les racines de chient-dent et liseron s’enchevêtrent au cœur de l’arbuste. Le désherbage est de plus en plus difficile voir impossible. Dans pareil cas, arrachez et éclatez  le groseillier en plusieurs morceaux pour  lui donner un coup de jeune.
Comment faire ? Creusez une petite tranchée 50 cm autour du pied. Arrachez-le en le secouant. Divisez le  vieux groseillier avec une bêche, un coupe souche,  une serpe ou une scie égoïne. Une fois arraché et divisé en plusieurs éclats. Nettoyez les plantes fractionnées en prenant soin de retirer soigneusement les racines de chiendent et liseron (c’est le but de l’opération). Coupez à la base les rameaux âgés de plus de 2 ans (bois foncé et meurtri). Rafraîchissez les racines endommagées, la coupe doit être nette et sans bavure. Creusez sur 40 cm de profondeur un nouveau trou ou une tranchée pour remettre les groseilliers rajeunis. Plantez les groseilliers dans une terre douce et enrichie avec du compost. Glissez la terre fine entre les racines. Tassez en faisant  une cuvette pour les futurs arrosages.    

Variétés intéressantes 

  • Versaillaise rouge'  hâtif, récolte à partir de fin juin, intéressant pour faire des confitures et gelées
  • 'Junifer', production importante à partir du 1er juillet (pour les climats chauds)
  • Rovada très longues grappes  récolte après le 14 juillet
  • 'Red Lake' récolte 14 juillet fruits sucrés (à palisser).
  • 'Versaillaise Blanche' grappes translucides acidulées, récolte  après 14 juillet.
  • ‘blanka’ grappes blanches légèrement dorées, récolte fin juillet
  • 'Rolan', résistant aux maladies. Récolte après 14 juillet
  • ''Stanza', résistant aux gelées tardives 1er août
  • Mulka', grappes rouges foncées en août.
  • 'Gloire des Sablons', production tardive après le 15 août
  •  'Raisin  Industria', fruits acides production très importante demande un palissage

Bon à savoir
- Les groseilliers redoutent la sécheresse en été.
- Évitez de piocher ou bêcher le pied, vous risquez d’abîmer les racines superficielles.
-  Les rameaux les plus productifs sont âgés de 2 à 3 ans.
- Les groseilliers se bouturent en Novembre.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com