BLEUET

Centaurea cyanus : plus connu sous le nom de bleuet des champs, cette plante messicole pousse surtout dans les terres agricoles. S’ils bleuissaient d’antan les blés, aujourd’hui ils vivent  épisodiquement à l’orée d’un champ en compagnie du colza ou de pois  de colza ou de pois.

Avec un peu de chance, vous pouvez encore les rencontrer dans les régions céréalières (Champagne, Picardie, Nord Pas de Calais, Centre, Brie, Beauce, Alsace, Lorraine…). En ce moment, juste avant les moissons, de petites taches bleues surmontent les champs dorés. Plante messicole  comme le coquelicot, le bleuet se reproduit  dans les champs cultivés !
Autrefois,  il était le « pestiféré » des paysans car il émoussait faux et faucilles à la moisson. Le bleuet possède des tiges élastiques puis très dures en fin de maturité. Avant l’arrivée des herbicides sélectifs, il était l’indésirable des céréales. Or depuis quelques années, les bleuets des champs réapparaissent surtout dans les colzas, plus rarement dans les céréales. Quant aux bleuets à fleur double que l’on retrouve dans les  jachères fleuries  est une variété horticole améliorée. Autre différence le bleuet des champs à fleur simple est toujours bleu alors que le bleuet horticole est parfois rose ou mauve.

La culture du bleuet dans un jardin
Il y a deux façons de cultiver le bleuet 

  • En plante  annuelle pour les jardinières et bordures. Il se sème en mars-avril directement en pleine terre comme la salade puis  se repique en jardinière ou en massifs dans une terre travaillée. Rien ne vous empêche de repiquer quelques pieds avec les légumes au milieu des pommes de terre ou dans un carré de haricots. Cette méthode permet d’obtenir des plantes fleuries en été qui dépassent guère  30 à 40cm d’hauteur
  •  En plante bisannuelle pour les grands espaces. Il se sème à partir du mois de juillet (au moment des moissons) dans une bonne terre de jardin. Dans un potager, semez quelques graines de bleuets dans les cultures d’automne et d’hiver comme les mâches, chicorées scaroles, navets, radis d’hiver. A l’automne, repiquez en place les jeunes plantes dans les massifs de fleurs entre les rosiers par exemple. Ils fleuriront l’année prochaine à partir de fin mai à plus d’1m d’hauteur. Dans les deux cas, laissez les bleuets sont capables de se ressemer naturellement dans votre jardin.  

Bon à savoir

  • Le bleuet simple est mellifère et attire les oiseaux comme le chardonneret.
  • Une plante messicole a besoin d’une plante hôte pour se multiplier, se nourrir et pousser.
  • Le bleuet était la fleur préférée de l’empereur Guillaume 1er  et plus tard il fut le symbole de la nation allemande.
  • Le centaure Chiron, le mettait dans ses potions.
  • Une graine de bleuet à un pouvoir germinatif de 10 ans

.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com