BONNES HERBES

Dans un jardin de bonnes herbes  il n’y a pas de  « mauvaises », simplement quelques indésirables puisqu’elles viennent concurrencer les « bonnes »

Dans un jardin d’herbes, il  n’y a ni herbicide, ni désherbant, pas plus de « tue-herbe ». On ne désherbe pas !  Les herbes vivent et se cultivent. Dans un jardin de bonnes herbes, on se range du côté des cuisiniers qui usent de bonnes herbes.  On se  range du côté des herboristes qui soignent les maux avec de bonnes herbes, des herbes médicinales, des herbes officinales.  Dans un jardin un peu sauvage les  abeilles butinent les  plantes mellifères. .  Les herbes sont fines, aquatiques, de Provence, aux ânes, aromatiques, de la saint Jean, sacrées, folles, sèches, rases, vertes… elles offrent pâtures et herbage aux herbivores. Herbeux, herbu l’herbe foisonne, déjeuner sur l’herbe je mange mon blé en herbe, jardinier en herbe… Voici quelques bonnes herbes indispensables à la vie d’un lopin de jardin.

BasilicOcimum basillicum’  (Pistou, herbe royale, oranger des savetiers)
Il se plante ou se sème au printemps  après les gelées, attention cette plante est très frileuse.  Le basilic nécessite 5 heures d'ensoleillement par jour. Il existe 3 grandes espèces de basilic : les petites (les plus parfumées), moyennes et grandes feuille
Propriétés : Anti-infectieux, digestif, sédatif.
Usage : On emploie les jeunes feuilles comme condiment dans les salades, tomates, plats de pâtes, sauces, soupe au pistou, pistou, cette épaisse sauce à base d'huile d'olive, de feuilles de basilic et d'ail soigneusement écrasés à l'aide d'un mortier qui accompagne si bien les spaghettis. Poulet, lapin, canard au basilic sont également savoureux.
Mon astuce : Au printemps, procurez-vous des pots bien démarrés afin de cueillir les premières feuilles dès le mois de mai. Pour une récolte plus abondante, semez-le après le 15 mai et en  pleine terre, vous le récolterez en été. 

Cerfeuil commun  ‘Anthriscus cerefolium’  
Il se sème  de mars à avril au soleil et bien exposé puis à partir du mois de mai jusqu’en août à l’ombre et au frais. En septembre, on peut le semer de nouveau au soleil.
Propriétés : antiseptique, apéritif, cholérétique, dépuratif, diurétique, résolutif, stimulant 
Usages : Les feuilles se consomment comme assaisonnement dans les salades, sauces (béarnaise), potages, omelettes… Comme garniture de velouté ou mélangées aux plats à base de fromages et d'œufs. Elles parfument agréablement les vinaigres de vin blanc. Utilisez des ciseaux pour hacher le cerfeuil pour préserver son parfum délicat.
Attention ne confondez pas les feuilles du cerfeuil avec  celles de la petite ciguë (Aethusa cynapium)

Angélique Angelica archangelia’ ( herbe aux anges, herbe du saint esprit, racine du saint esprit, archangélique)
Elle se sème immédiatement après la récolte ou au printemps suivant car les graines ne se conservent pas. Recouvrez légèrement les graines avec un peu de terreau. S’il fait sec, arrosez tous les jours jusqu’à la levée des plantules. Attention, les graines doivent être peu enterrées. Servez-vous d’un journal pour assurer l’humidité jusqu’à la levée En septembre, repiquez les jeunes plants.
Propriétés : anti-spasmodique, emménagogue, fébrifuge, tonique, vermifuge
Usages : Les tiges, les côtes ou pétioles peuvent être confites au sucre. Elles agrémentent le poisson, les viandes. Les graines entrent dans la composition de plusieurs liqueurs. 

Estragon français  ‘Artemisia Dracunculus’ ( absinthe estragon, dragonne, fargon, herbe dragon, petit serpent, serpentine, targon)
Il se multiplie par division d’éclats au printemps ou boutures en été.
Propriétés : apéritif, antiscorbutique, emménagogue, calme le hoquet.
Usages : Assaisonne les salades et les cornichons au vinaigre,  relève agréablement les sauces tomates ou les sauces blanches qui accompagnent les volailles, les poissons blancs.  L'arôme de l'estragon est puissant, il faut en mettre peu. Il est idéal pour les régimes sans sel
Attention, ne confondez pas estragon français (Artemisia Dracunculus ) ’ et estragon  russe (Artémisia dracunculoides) car le second est sans intérêt et insipide.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com