BULBES D'ETE

Les tulipes et jacinthes fanent, c’est le moment de les remplacer par des dahlias, glaïeuls, cannas, lis, agapanthes, bégonias tubéreux, crocosmias….  Des bulbes ou rhizomes qui fleuriront jusqu’en automne.

En règle générale les bulbes d’été (rhizomes, cailleux, tubercules…) se plaisent dans des sols drainés et ensoleillés. Economiques, ils refleurissent tous les ans. Suivant les régions certains restent en terre d’autres sont arrachés à l’automne et stockés à l’abri du gel. Autre intérêt, ils se multiplient facilement à la plantation ou à l’arrachage. Le bulbe d’été est un très bon investissement pour avoir un jardin fleuri dans le temps.

Dahlias
Le dahlia se plait pratiquement partout. Là où les pommes de terre poussent les dahlias poussent ! Comme la pomme de terre, il aime une terre travaillée en profondeur,  enrichie  en matières organiques. Il est gourmand en nourriture et en eau. A la plantation, multipliez vos tubercules en deux ou trois pour obtenir plusieurs pieds en prenant soin de conserver au moins un œil par  tige. 

Glaïeuls
Peu exigeants, ils poussent presque partout. Dans une terre pauvre, vous pouvez l’améliorer avec un compost mûr. Jamais de fumier pour les glaïeuls !  Plantez les bulbes à la chaleur et au soleil, comptez 6 heures de soleil par jour pour une belle floraison. Pour étendre les floraisons, étalez la plantation sur plusieurs semaines jusqu’à juin ou exposez vos bulbes plus ou moins à l’ombre. Plante haute, le glaïeul trouve sa place dans un massif  en arrière plant à condition de planter en groupe, pas de rang d’oignons pour cette usage. Mais sa principale utilisation est la confection de bouquets. Ils sse cultivent alors en rangs. Attention les glaïeuls cassent facilement au vent et à la pluie. Plantez les oignons (cormus) à une profondeur de 8 cm et écartez de 15 à 20 cm. Plus tard lorsqu’ils auront au moins 4 feuilles, buttez-les de façons à diriger les pousses droites. Plantez des tuteurs de chaque coté reliés avec des fils solides pour soutenir les hampes florales. Coupez les fleurs en prenant soin de conserver 4 à 5 feuilles au-dessus de l’oignon pour que l’oignon puisse se reconstituer avant la fin de l’automne.  Dans les régions froides, rentrez les oignons au sec et l’abri du gel. Ailleurs, vous pouvez les conserver en terre  bien drainée

Cannas
Les cannas ou balisiers  exigent une exposition très ensoleillée. Les rhizomes apprécient une terre riche en humus. Plantez-les dans un mélange de terreau et d’une bonne terre de jardin. Arrosez copieusement pendant l’été. Ecartez les rhizomes  tous les 60 cm. Dans les régions douces laissez les rhizomes en terre, ailleurs il est préférable de les arracher à l’automne et de les mettre à l’abri du gel. Toutefois, en protégeant les rhizomes avec une épaisse couche de feuilles, ils repartent au printemps si la terre n’est pas argileuse et humide

Lis
Il présente de nombreux hybrides, un choix de coloris très variés. Rustique, ce bulbe peut rester en place d’une année sur l’autre et se plante à une profondeur de 15 à 20 cm exposé au soleil ou mi-ombre. Dans les régions douces, on peut le mettre en place à l’automne, ailleurs il est préférable de le planter au printemps.

Agapanthe
Dans le Midi les agapanthes fleurissent à partir du mois de mai, dans le nord de la France, il faut attendre les mois de juillet et août pour admirer ces fleurs bleues ou blanches. Elles montent parfois à plus de 1 m de haut. L’agapanthe se cultive en pot ou en pleine terre toujours dans un sol bien drainé. Moyennement rustique, elle tient jusqu’à – 5 °C. La culture en bac est préférable dans les régions froides.

Crocosmia  ou montbretia
Ces fleurs rouges rappellent celles des glaïeuls. Contrairement aux autres plantes bulbeuses, les crocosmias sont très rustiques en hiver. Ils se multiplient seules en terre et gagnent du terrain tous les ans. Cette  plante bulbeuse fait le plus effet dans un jardin champêtre

Bégonias tubéreux
C’est la plante d’ombre par excellence. Ses fleurs  de 5 à 15 cm doubles ou simples au coloris très variés se comportent très bien à l’ombre. Les formes retombantes ou pendulas sont mieux adaptées à la culture en pot ou en suspension. Au sol, mariez les bégonias tubéreux avec les fuchsias et impatiens. 

 

 

.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com