CHAMPIGNONS DE PARIS

Envie de champignons frais toute l’année, c’est possible avec la culture en kit « prêt à l’emploi ». Cultiver des champignons, oui mais lesquels ? Champignons de Paris,  shiitake pleurotes,  strophaires ou pourquoi pas des truffes

Cette expérience est possible pratiquement toute l’année. Il suffit de posséder une cave, un garage, une petite remise, un balcon exposé à l’ombre ou un placard. C’est facile… il suffit de suivre le déroulé des opérations.  Tout d’abord, il faut se procurer des boites à champignons remplies de mycélium. On les trouve en vente dans les jardineries ou par vente par correspondance.
Portrait : possède un chapeau de 5 à 10 cm de couleur blanchâtre à brun clair (fin de maturité), recouvert d’écailles. Ses lamelles sont roses devenant brunes en vieillissant. Le pied est blanc trapu, plus épais à la base. L’anneau est blanc, relevé lorsque le champignon est jeune. Le champignon de Paris ou champignon de couche ‘Agaricus Bisporus’ pousse rarement  à l’état sauvage. A ne pas confondre avec le champignon rosé des près  ‘Agaricus Campestris’  qui pousse  au début de l’automne après une période sèche puis légèrement humide dans des pâtures, champs de luzerne ou derrière une récolte mais toujours en dehors des bois.

Mise en culture
Le mycélium est la partie végétale du champignon. Il est composé de filaments plus ou moins ramifiés. Et c’est la rencontre de ces filaments de sexe opposé qui va donner naissance à un champignon. Dans les boites de culture, le substrat (support de culture) est déjà prêt. Nul besoin de faire un mélange pour lancer la culture, tous les bons ingrédients sont disponibles  pour que les champignons se forment. Mais avant il faut stimuler le mycélium pour que les champignons pointent plus tard.

Culture du champignon de Paris étape par étape 
La boite est composée de compost et d’un sachet de terre de gobetage  Ce mélange spécial servira 3 jours plus tard à préserver l’humidité. Laissez la caisse pendant 3 jours légèrement ouvert.
Après 3 jours perforez de part en part à 5/6  places le sachet de gobetage puis mettez-le à tremper dans un 1/2 litre d'eau pendant une ½ heure. Laissez égoutter le sachet pendant ½ heure. Égalisez  le compost. L’envahissement est plus intensif en mélangeant un peu de compost dans la terre de gobetage  Posez  le couvercle 2 cm au-dessus sur la caisse pour donner de l’air.
Plus d’une semaine plus tard le mycélium va envahir la terre de gobetage.  Mettez  la caisse dans un endroit plus frais 13-18°C sans courant d’air. Pulvérisez une fois par jour  la terre pour humidifier légèrement.  Après 5 jours vous pouvez observer les premiers petits boutons. Ils sont encore très fragiles, ne les touchez pas. La récolte peut débuter une semaine plus tard.

Champignon frais
Une fois cueillis, les champignons sont mangés frais.  Ce mode de culture garantie une production propre (pas de pesticides), juste un petit nettoyage sous l’eau s’impose avant de les consommer.  Les champignons se gardent encore quelques jours dans le bas du réfrigérateur, dans une boite en carton (sans encre) ou un sac en papier (bio). Plusieurs récoltes sont possibles pour la même boite.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com