CHRYSANTHEME

Les chrysanthèmes toujours les chrysanthèmes, elles sont de plus en plus belles, de plus en plus grosses et de moins en moins chères. Il y en partout : sur les tombes évidemment ! Et de plus en plus sur les balcons, dans les massifs…et c’est tant mieux !  En ville, les services des espaces verts ont raison de refaire une beauté aux plates-bandes avant les grands froids. Il n’est pas trop tard pour oser les pomponnettes dans vos bacs et  massifs. Donc beaucoup de chrysanthèmes flirtent avec l’automne et ensuite l’hiver. Que deviennent-elles, une fois fanées ? Certaines sont abandonnées sur le tas compost, d’autres restent en terre (au petit bonheur des aléas climatiques), quelques potées rentrent bien au chaud pour passer un soi-disant hiver douillet. Toutes ces plantes qui égayent l’arrière-saison méritent bien un peu d’entretien si on veut les revoir fleurir l’automne prochain. Et ça ne coûte rien !

Conserver les chrysanthèmes
 Le but est de les garder en vie à l’abri du grand froid. Concernant les plantes en pots, garantissez les pots contre le gel en les mettant à l’abri dans un sous-sol, garage, châssis ou  serres froides… pour le peu que la température ne passe pas en-dessous de -5°C. Pendant l’hiver, arrosez les pots une fois par mois, la motte doit rester légèrement humide. N’arrosez jamais lorsqu’il gèle et inversement apportez de l’eau au dégel. Le gel déshydrate les plantes.
Autre possibilité,  retirez les pots et  plantez-les en terre le long d’un mur exposé au soleil. Dans une terre argileuse, ajoutez des graviers grossiers au fond du trou. Rabattez les tiges au ras du sol. Il est plus prudent de protéger les souches sous des  feuilles mortes (fougères). Après l’hiver de jeunes pousses réapparaissent sur la souche. C’est la bonne période pour pratiquer la division de touffe.

Multiplier les chrysanthèmes
A partir du mois février ou  mars (pour les régions froides), divisez la souche avec une bêche tranchante en plusieurs éclats (3 à 10 suivant la grosseur), ils doivent comporter au moins 3 jeunes pousses. Puis replantez les jeunes chrysanthèmes en pleine terre dans un massif de vivaces. A l’automne, ils donneront des fleurs élancées moins compactes, plus sauvages. Elles sont magnifiques en bouquets 

Bon à savoir
On peut aussi faire des boutures avec les jeunes pousses à partir du mois d’avril et jusqu’en juin

Pourquoi les chrysanthèmes fleurissent en automne ?
Ce sont des plantes de « jours courts », elles fleurissent lorsque les nuits sont plus longues que les journées. Il arrive parfois que les chrysanthèmes fleurissent irrégulièrement à cause d’un lampadaire qui éclaire une grande partie de la nuit

Le saviez-vous ?

  • Au Japon, les chrysanthèmes sont sacrés, il sont sources de rires et de joie. Et d’être décoré de l'Ordre du Chrysanthème est grand honneur.
  • De nombreux chrysanthèmes sont originaires de Russie, Chine et Japon
  • Cette fleur fut introduite en occident en 1753 par Carl Von Linné, un botaniste suédois
  • Chrysanthème signifie « chrystos » or et « anthemon »fleur (La fleur d’or)
  • Les Chinois soignent les maux de tête avec les racines cuites et mangent  les pétales en salade.

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com