DESHERBER SANS HERBICIDE

Environnement. Le désherbage est la tache la plus fastidieuse du jardinage. Si les désherbants chimiques réduisent  l’usage d’huile de coude dans les jardins, aujourd’hui ils contribuent à la  prolifération de certaines espèces qui résistent aux produits. Exemple : la prêle !  

Certaines plantes s’accommodent des désherbants, pire ils en profitent pour gagner du terrains.  Elles deviennent invasives et par conséquent bouleversent la biodiversité. Observez les bordures de champs de maïs, le long des lignes de chemin de fer, près des panneaux indicateurs, glissières, sous un grillage, aux pieds des arbres… apparaissent des increvables ! L’usage à répétition et fortes doses des herbicides totaux ou sélectifs favorisent l’invasion de prêles, renouées du japon, pourpiers, liserons… Que faire ?
Faux semis
Cette technique consiste à favoriser la levée des mauvaises graines en préparant la terre comme un vrai semis. Puis dès que les «  herbes indésirables » commencent à se développer (lorsqu’il y a du soleil)  vous les éliminez en les coupant  avec une binette ou mieux encore et le plus rapide, en griffant la terre en surface pour déraciner les jeunes plantules indésirables. Séchées au soleil elles ne résistent pas une heure. Le lendemain, la terre est prête à recevoir les graines désirables 

Biner ou griffer entre les rayons
La binette aère la surface du sol, empêche la croûte de se former, oupe les mauvaises herbes sans les déraciner, favorise l’eau d’arrosage à pénétrer dans le sol. Elle  se faufile entre les fleurs et les légumes sans les abîmer. Binez la terre lorsque les herbes sont encore jeunes avant qu’elles ne fleurissent. La griffe émiette le sol et détruit les jeunes plantules avant qu’elles se développe.

Pailler - Le paillis empêche la levée des mauvaises herbes grâce à l’épaisseur de sa couverture qui varie entre 3 et 5 cm. Les mauvaises herbes sont étouffées ou ne réussissent pas à  passer à travers.  On paille aux pieds des arbustes, entre les légumes et les plantes à massif.  On peut utiliser différents matériaux (écorces de pin,  coquilles de fèves de cacao,  paillette de lin, aiguilles de pin, feuilles de fougères sèches,  tontes de gazon, fibres de pin, paille de blé ou d’orge …)   Quand ? Paillez au printemps aux pieds des arbustes. En revanche, attendez le mois de juin que la terre se réchauffe pour pailler les légumes et plantes à massif.

Motobineuse   
Pour petit ou grand jardin, on trouve des motobineuses qui passent entre les rayons. Et notamment cette nouvelle version qui désherbe et ameublit la terre en surface. Elle a l’avantage d’être étroite 27 cm pour un poids de 14 kg. Le transport est simple et peu encombrant. Ces 4 fraises à 4 couteaux ne découpent pas en morceaux les racines de chiendent ou liserons bien au contraire elles les extirpent du sol. Dans le potager, les légumes se comportent mieux car en période de sécheresse, les fraises rebouchent les fentes. Un conseil :  écartez vos rangs de légumes à 30/35cm


Référence matériel: MIB2 motobineuse Wolf - Grattoir Leborgne

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com