Planter une haie de thuyas 'Emeraude'

   

Été comme hiver, la teinte émeraude du conifère est précieuse pour réaliser une haie toujours verte. Petit, grand jardin ou terrase, les thuyas 'Emeraude' méritent plus d'espace.

Originaire du Canada,le thuya occidentalis 'Emeraude' ou 'Smaragd' est un conifère très résistant au gel
(- 30°C). Son feuillage doux vert tendre est très agréable à la caresse (plutôt rare chez ses confrères résineux). L'Emeraude apprécie le soleil ou la mi-ombre, pousse presque partout dans un sol légèrement acide, argileux, calcaire mais se développe davantage dans un terrain humide, frais. En isolé, il peut monter à plus de 6 mètres de hauteur sans se dégarnir à la base.

Plantation écran
En haie, il se plante tous les 80 cm sur une seule ligne. C'est la technique la plus courante pour réaliser une haie qui fera son effet écran au bout de plusieurs années. Néanmoins, le thuya 'Emeraude' se prête bien pour monter un mur vert sans vis à vis dès la plantation. Seulement, cette technique entraîne l'augmentation quasi par deux des arbres pour la même distance. Il s'agit d'une plantation sur deux rangs et en quinconce. La haie joue son rôle finale et définitive si les conifères mesurent deux mètres de hauteur. Ce genre de spécimen est vendu en motte car il est se cultive en pleine terre chez le pépiniériste. Le coût est plus élevé mais l'effet attendu est immédiat. Ce n'est pas plus onéreux qu'un mûr en parpaing ou en pierre.
Le thuya émeraude se cultive aussi très bien en bac sur une terrasse.

Réussir la plantation
Si les thuyas 'Emeraude' sont élevés en pot en container, comme tous les conifères, ils se mettent en terre pour ainsi dire toute l'année sauf en période chaude et froide. En motte (sans pot mais avec de la terre au pied), ils se plantent à l'automne lorsque la terre est encore chaude ou à la fin de l'hiver lorsqu'elle commence à se réchauffer.
⁃ Creusez une tranchée sur 50 cm de profondeur, c'est-à-dire deux fers de bêche et autant en largeur. Arrangez-vous pour émietter la terre. Rien ne vous empêche d'ouvrir la tranchée plusieurs jours à l'avance voir plusieurs semaines. La terre au contact de l'air sera plus propice pour une bonne reprise.
⁃ Dans une terre argileuse, collante, apportez du terreau (genre terreau plantation) plus un amendement à base de compost ou lombricompost (valeur ½ seau de 10 litres par arbre). Dans tous les cas, il est impératif de bien les mélanger avec la terre existante.
⁃ Décompactez le fond de la tranchée avec la bêche, les racines seront tellement plus heureuses de plonger leurs radicelles dans un sous-sol hospitalier.
⁃ Posez la motte en prenant soin que le pied du collet reste au niveau du sol. Si la terre est très humide, voir marécageuse, plantez sur butte de telle façon que la haie soit surélevée pour que les racines ne baignent pas dans l'eau.
⁃ Dans tous les cas, tassez bien la terre après la plantation et arrosez copieusement la première fois (5 à 10 litres d'eau par arbre) pour faire descendre la terre autour de la motte.
⁃ Paillez le pied de la haie avec du BRF (bois raméal fragmenté), miscanthus, paillette de lin ou de chanvre afin de conserver l'humidité et favoriser la vie microbienne qui aidera à l'enracinement.

Et après...

Nourrissez la haie avec une à deux fois par an avec un engrais organique conifère et/ou du lombricompost en respectant les doses prescrites (une poignée par arbre). Les thuyas 'Emeraude' demandent peu de taille,ce qui lui confère toujours un aspect naturel.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com