ENGRAIS BIO

Les engrais naturels sont respectueux de l’environnement à condition de les répandre avec parcimonie et en les choisissant selon les besoins des plantes.  Chimiques ou naturels,  les engrais polluent lorsqu’ils sont utilisés à trop fortes doses.

Il existe des engrais simples comportant un élément principal (azote ou phosphore ou potasse) et les engrais composés, ceux qui rassemblent plusieurs éléments. Or, il est nécessaire de choisir le bon engrais en fonction de la culture fertilisée. Pour cela, il est judicieux de connaître la nature de son sol en faisant une analyse de terre  qui permet de mieux cultiver et d’alimenter de façon équilibrée les légumes, les fruitiers et les fleurs…  Elle vous indiquera le pH (est-elle acide ou alcaline ?), sa granulométrie (teneur en sable, limon, argile…) et ses teneurs en Phosphore, Potasse, Calcium et Magnésium.  En revanche, la recherche d’azote et matières organiques sont inutiles car elles ne sont pas représentatives. En fait, la teneur en azote changera avant ou après une grosse pluie. Quant aux contenus des matières organiques dans l’échantillon, l’analyse prend en compte les morceaux de racines, déchets végétaux etc.  

Les engrais riches en azote

L’azote (N) favorise le démarrage et la croissance des plantes. Elle accélère la pousse du gazon. Attention  l’excès d’azote favorise les maladies et  la prolifération des pucerons ! Une carence en azote se manifeste par un jaunissement précoce des feuilles à partir des nervures avec blanchiment du limbe. Les feuilles tombent prématurément. Il y a un manque de jeunes pousses, et de vigueur des plantes.

  • Poudre de corne torréfiée -  D’origine animale, son action est progressive et durable, sans risque de brûlures pour les racines. L'azote organique se libère très lentement et nourrit ainsi la plante tout au long de son cycle végétatif. Elle favorise l’enracinement des plantations ou en entretien d’arbres, arbustes,  plantes à massif et rocailles...  Elle s’utilise de février à juin et de septembre à novembre à la dose  
  • Sang desséché- D’origine animale, son action est rapide et durable, sans risque de brûlures pour les racines. Le sang desséché apporte de l’azote qui agit sur la croissance et la couleur du feuillage. Il convient aux rosiers et aux plantes vivaces en début de saison. Il s’utilise  de mars à juin

Les engrais riches en phosphore

Une  carence en phosphore se manifeste par un feuillage qui devient vert foncé tirant sur le bleu avec jaunissement et dessèchement des feuilles. La floraison est défectueuse sur les pois, haricots, les arbres fruitiers fructifient difficilement, les fanes de pommes de terre restent chétives.   

  • Farine d’arêtes de poissons D’origine marine, cette poudre d’os à base d’arêtes broyées stimule la biologie du sol et agit sur la croissance des racines, son action est progressive et durable et sans risque de brûlure. Le phosphore et l’azote interviennent dans les principales activités physiologiques des plantes. Ils favorisent la croissance, la précocité et la résistance au froid, aux maladies et aux insectes. Il convient pour tous types de sols, même calcaire. Elle s’utilise d’octobre à mars

  Les engrais riches en potasse

La potasse (K) est nécessaire pour la formation des racines, tubercules. Elle intensifie la coloration des feuilles, des fleurs et améliore la saveur des fruits. Une carence en potasse se manifeste par des tiges et feuilles molles, les fanes de pomme de terre brunissent prématurément. Les pois et haricots donnent peu. Les légumes se conservent mal. Les feuilles du sommet des arbres fruitiers se dégarnissent tôt.  

  • Patenkali-  D’origine minérale, c’est un engrais naturel soluble qui apporte aux sols pauvres de la potasse et magnésie. Il convient pour tous les sols. Pour ne pas gaspiller, n’utiliser qu’en cours de végétation. Il s’utilise  de février à novembre.
  • Potasse organique. D’origine végétale, elle est issue de vinasse de betterave. Cet engrais naturel est une très bonne source de potasse en poudre, facile à mélanger. Il s’utilise de  février à novembre
Bon à savoir  
  • Enfilez des gants pendant la manipulation des engrais.
  • Respectez les doses prescrites par le fabricant. L’excès d’engrais ne serait pas utiliser par les plantes.
  • N’utilisez les engrais qu’en cas de nécessité (voir carences).  
  • Conservez les engrais dans leur emballage dans un endroit sec.
  • Arrosez copieusement après chaque épandage.
  

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com