De l’exotisme avec les guzmanias

Famille des broméliacées, les guzmanias sont originaires des forêts humides tropicales de l’Amérique du sud. Epiphytes, ils  vivent sur les branches des arbres ou suspendus sur des parois rocheuses.

 

Dans un appartement, un guzmania apprécie la grande lumière, cependant il faut le protéger contre les rayons directs du soleil qui dans son milieu naturel est abritée par l’ombre des arbres.
Une température normale lui convient très bien entre 18°C et 25 °C. Le guzmania supporte aussi très bien les pièces lumineuses peu chauffées (mais pas en-dessous de 15°C) comme une entrée de magasin ou d’une administration, un patio,  un vestibule, un couloir d’école…

De l’eau dans la rosette
Le guzmania aime l’humidité mais pas les pieds dans l’eau. Il s’arrose sur la motte  avec une eau tempérée du robinet et de préférence avec de l’eau de pluie à l’intérieur de la rosette qui doit rester en permanence humide.  Il se passe d’engrais pendant sa coloration qui dure une année avant de laisser place à sa descendance. 

Un an plus tard
Au bout d’une année, le guzmania comme toutes les broméliacées produits des rejetons. Les bractées s’éteignent au profit de 2 à 4 rejetons qui repartent du pied. S’en est fini pour la vie colorée de cette plante, elle va disparaître au centre de sa descendance qui va prendre le relais. Mais avant de sevrer  la petite famille, continuez à entretenir la potée pour que les rejetons  grossissent et émettent des racines afin qu’ils puissent prendre leur indépendance.

Mon astuce
Coupez une tranche d’un vieux morceau de bois creux que vous posez sur une soucoupe. Puis rempotez le guzmania à l’intérieur du bois garni avec de la mousse. Versez un peu d’eau dans la soucoupe et un quelques gouttes d’eau de pluie dans la rosette pour maintenir l’humidité.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com