Les  fleurs utiles pour lutter contre les parasites

   

Une prairie fleurie bucolique composée de fleurs attirent et préservent les insectes et oiseaux utiles au jardin.

Les insectes pollinisateurs fécondent les fleurs des arbres fruitiers. Passé la floraison, il est important de continuer à nourrir les abeilles et les bourdons en semant des fleurs annuelles mellifères qui serviront aussi à fabriquer du miel. Comme par exemple les centaurées aux multiples couleurs qui ornent les massifs en ville. Les cosmos rose ou blanc très prolifiques au milieu de l’été et la phacélie  employée aussi par les agriculteurs comme engrais vert en automne.

La phacélie  panacée des jardins et vergers
Ses fleurs nourrissent les abeilles pour fabriquer un miel très parfumé mais aussi et surtout elles captivent de nombreux insectes utiles comme les carabes et hyménoptères pour éliminer les pucerons et autres parasites du jardin. La phacélie est appréciée par les syrphes (ressemblant à de petites guêpes), prédateurs des pucerons. Elle attire aussi des micro-hyménoptères (petites guêpes inoffensives) endoparasitoïdes et ectoparasitoïdes. Les guêpes « endoparasitoïdes » pondent leurs œufs à l’intérieur de la larve du puceron qui est en train de se développer  et les guêpes « ectoparasitoïdes » pondent à la surface de la même larve. Les hyménoptères dans le verger parasitent les carpocapses (vers des fruits) ainsi que les pucerons lanigères des pommiers.

 

Les plantes pour les papillons.
 L’aneth et le cerfeuil sont des plantes hôtes pour la chenille du papillon  machaon alors que d’autres fleurs bisannuelles ou vivaces riches en nectar arrêtent et charment les papillons adultes comme les mauves, centaurea jacea (têtes de moineaux), centaurea cyanus (bleuets)

Les plantes pour les oiseaux
Ce sont des mélanges de fleurs ou céréales (tournesol, cosmos, bleuet, millet, sorgo…) dont la production de graines fournit une source d’alimentation aux oiseaux granivores en automne et en hiver, une périodes où coïncides une période difficile en alimentation. Toutes ces plantes annuelles doivent rester sur pied pendant en hiver pour nourrir les verdiers, chardonnerets, mésanges, linottes, pinsons…

Semer une prairie fleurie au cordeau

    Les fleurs champêtres se sèment aussi en ligne au bord d’une allée engazonnée.

    1. Préparez le sol comme si vous semiez un rang de salades
    2. Nourrissez l’emplacement avec un engrais organique universel
    3. Tracez un sillon sur 3 à cm de profondeur le long du cordeau
    4. Arrosez copieusement le fond du sillon
    5.  Semez les graines très claires pour que les fleurs ne se gênent pas
    6. couvrez les graines avec de la terre sèche puis tassez avec le dos du râteau

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com