Graines - récolte

 

Dame nature est généreuse, profitez-en !  Glaner les graines,  est une bonne affaire pour embellir des plates-bandes et garnir le potager l’année prochaine. Mais attention, les beaux légumes et séduisantes fleurs de cet été ne seront peut-être pas à la hauteur de vos espérances en 2010. 

C’est la fin de l’été et en va en profité. Le jardin bénéficie encore d’une multitude de plantes en pleine forme. Sans vouloir être jardinier de mauvaise augure  les températures matinales risquent de passer en dessous de zéro dans les semaines qui vont suivre. Le fameux coup de tabac ! Puisque nos plantes sont encore chatoyantes, et faciles à repérer, c’est le moment de les sélectionner pour leur couleur, hauteur, résistance à la sécheresse…libre à vous de choisir vos critères. Dans le potager, choisissez les plus belles tomates, goûteuses, sucrées, jamais malades, les salades qui ne montent pas ou les courges fidèles et non coureuses …Dans ce monde merveilleux, il y a  les « mulets de la plante », les hybrides F1 qui ne se reproduisent pas ou d’une façon très désordonnée. Le bazar végétatif !

A ne pas faire 
 Ne  gardez surtout pas les fleurs, fruits  ou légumes « Hybrides » car si cette année vous étiez satisfait des résultats il n’en serait pas de même l’année prochaine. Les  enfants ne ressembleront pas aux parents, pire vous obtiendrez du « n’importe quoi » ! Les graines F1 s’achètent chez les spécialistes. Et ne vivent qu’une seule génération.

Les fleurs faciles à récolter 
Toutes les fleurs annuelles peuvent se récolter car elles grainent avant de mourir (œillets  d’Inde, cosmos, amarantes, sauges, rose d’inde…).  Si vous avez pour habitude de couper les fleurs fanées vous n’obtiendrez jamais de graines. Conservez quelques plantes pour la reproduction 

Les légumes faciles à récolter
Tomates, potirons, laitues, mâches, radis, piments, courges, concombre, melon… mais attention la grande famille des cucurbitacées ont une fâcheuse tendance à cousiner ensemble. Il n’est pas rare qu’un melon s’acoquine avec une coloquinte ou qu’une courge flirte avec un potiron  Résultat de cet amour, l’année suivante la courge sent le potiron, le melon a un goût de coloquinte. Lorsque vous faites des graines de cucurbitacées, assurez-vous qu’elles vivent seules dans le quartier

Bon à savoir

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com