Guzmania

Famille des broméliacées, le guzmania est une plante épiphyte qui se comporte très bien à une température supérieures à 18°C d’un appartement. Ses fleurs insignifiantes sont largement compensées par ses bractées très colorées. Après la floraison, des rejets se forment pour assurer sa descendance.

Le guzmania est originaire des Indes occidentales, du sud et de l’Amérique centrale ainsi que les Antilles. Comme beaucoup de broméliacées, ils vivent sur les branches d’autres plantes sans les parasiter. Ses fleurs sont éphémères mais largement compensées par ses bractées.  En appartement, les guzmania poussent très bien en petits pots. Néanmoins, il est possible de les fixer sur des écorces ou le creux d’un morceau de bois, les racines enveloppées dans de la mousse. La plante retrouve ainsi les mêmes conditions que son habitat naturel.
Facile d’entretien, il peut vivre seul dans son pot mais il est mieux mis en valeur associé avec d’autres plantes dans le même bac.  Avec ses couleurs chaudes, les guzmanias permettent de regarnir le pied des plantes vertes dénudées tout en apportant de l’humidité grâce aux longues feuilles vernissées.  Ses feuilles sont vertes ou rayées de deux couleurs.

Arrosage
La surface du terreau doit  être ni sèche,  ni détrempée (légèrement humide). Le mieux est de bassiner très fréquemment les feuilles avec de l’eau non calcaire. L’entonnoir que forme la rosette doit être constamment humidifié avec de l’eau de pluie car elle sert de réserve. Isolé, il est judicieux de remonter l’hygrométrie autour de la plante en plaçant le pot au-dessus d’une soucoupe d’eau rempli de billes d’argile.

Multiplication
Pendant sa croissance, la plante produit des 2 à 3 rejetons. Ils vont permettre à la plante d’assurer sa pérennité. Attendez qu’ils soient bien développés avant de les séparer de la plante-mère. En fait, il faut  qu’ils possèdent de petites racines avant de les enlever. Le meilleur moment pour cette opération a lieu lorsque la plante commence à dépérir. Il suffit d’empoter les rejets dans un pot de 10 cm avec un terreau très léger mélangé avec de la mousse (parfois on trouve dans le commerce un terreau broméliacée). Le pot sert de support pour maintenir la plante droite. Sinon, plantez directement les rejets aux pieds d’autres plantes vertes ou sur une écorce bourrée de mousse. Floraison et coloration peut prendre 2 ans. 

 

Bon à savoir

S.O.S plante malade

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com