Haie brise-vent

Une rangée d’arbres et d’arbustes protègent les maisons et bâtiments contre les méfaits de vents violents. En revanche une haie de conifères taillée au carré peut occasionner des tourbillons côté jardin. 

S’il est matériellement inconcevable d’empêcher une tempête de sévir, il est possible d’atténuer  ses rafales. … Contrairement à une idée reçue, les haies de conifères (thuyas, cyprès)  taillées au carré à 2 m de hauteur ne préserve en aucun cas le vent. Bien au contraire puisqu’elle favorise les tourbillons à 4 m derrière la haie.  Plus la haie est compacte, plus le vent est violent et inversement, une haie champêtre filtre le vent sur une hauteur équivalente à la hauteur des arbustes. Mais la haie qui demeure la plus efficace est celle qui est composée d’arbres mesurant une quinzaine de mètres. Evidemment, il est impossible de pratiquer ce genre de plantation autour de votre terrain. La haie « brise-vent » est réservée aux grands espaces (le long des bâtiments agricoles, usines, lotissements et autour des villages…)

Comment réaliser une haie «brise-vent » ?
La haie doit être homogène et semi-persistante. Le meilleur effet « brise-vent » est obtenu avec une haie poreuse à 25 %. La haie  doit être garnie de feuillage de la base au sommet. C’est la raison pour laquelle, il faut  disposer plusieurs étages d’arbres et d’arbustes (évitez les conifères trop compacts et préférez les espèces feuillues).
Une haie bien structurée freine le vent lorsqu’il la traverse. La zone protégée pouvant ainsi atteindre une longueur égale à 8 à 10 fois la hauteur de la haie (au lieu de 2 mètres pour une haie compacte)

 

Comment protéger un bâtiment du vent?

La hauteur de la haie doit être égale au deux tiers du bâtiment. Pour éviter que le vent ne se rabattre derrière la haie, il faut que sa longueur soit au moins égale à 12 fois sa hauteur. Elle doit être perpendiculaire aux vents dominants. Mais il est préférable d’entourer le terrain à protéger.

 

Quelles espèces choisir?

Le choix va dépendre de la fonction principale de la haie (protéger un bâtiment, un jardin, un village, un lotissement, une route… )Pour obtenir une haie se développant vigoureusement, il faut prendre en compte le climat et le type de sol.
Petits arbustes : troène commun, noisetier, viorne flexible (viburnum tomentosum) lantane Haut. Max. 3 m, Feuillage semi-persistant  viorne obier, genévrier commun,  cornouiller mâle…
Moyen : prunellier, sureau noir, aubépine, alisier blanc, aulne blanc, houx, saule blanc, sorbier des oiseleurs, érable champêtre, charme, buis commun…
Grand : bouleau commun, robinier, merisier, érable plane, aulne glutineux, châtaignier, frêne commun, pin sylvestre, chêne pédonculé…

Bon à savoir

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com