Hiverner le bassin en automne

   

Dès que les feuilles tombent sur l'eau, il faut préparer le bassin pour que les plantes aquatiques et poissons se sentent bien malgré le froid.

 

Depuis le printemps, le bassin dans le jardin était source de bien-être, paisible et reposant pour ceux qui prennent encore le temps de mirer les alevins dans l'eau ondulante les plantes oxygénantes. Cet été (après les fortes pluies) les oiseaux, abeilles ont pu se rafraîchir et survivre pendant la période sèche et caniculaire. Et pendant ce temps là, les libellules ont continué leurs parades amoureuses. Sous le niveau d'eau, poissons et batraciens ce sont partagés les larves de moustiques. Or , il ne vous a pas échappé que cet automne, les feuilles tombent dans les allées, sur le parking, la terrasse alors qu'elles voguent et s'engloutissent au bout d'une journée. Or au fond de l'eau, elles s'accumulent avant de se décomposer en vase. Quelques feuilles nuisent peu car les plantes aquatiques les digèrent mais si le volume est trop important, l'eau risque de tourner. Elle perd sa limpidité, s’obscurcit et asphyxie la vie aquatique.

La pêche aux feuilles
Les feuilles en se décomposant, émettent un gaz toxique qui consomment l'oxygène utile aux poissons et aux plantes. Utilisez une épuisette à grandes mailles de telle sorte qu'elle prélève seulement les feuilles et rien d'autre. C'est facile lorsqu'elles nagent encore en surface. Au fond de l'eau, elles se mélangent avec les crustacés (les poissons s'en nourrissent), les mollusques (les escargots et moules filtrent l'eau du bassin), les larves de libellules... Avec le refroidissement de l'eau, les poissons descendent au fond et les plus vulnérables (alevins de l'année) recherchent une planque sous les feuilles pour ne pas être repérés des prédateurs. Néanmoins, il est préférable de laisser dans la partie, la plus profonde, un paquet de feuilles afin de protéger les poissons en cas de grand froid.
Avant la chute des feuilles, vous pouvez aussi étendre un filet sur le bassin qui aussi servir de protection contre les hérons

Tailler les plantes aquatiques
Gèle ou pas (le photopériodisme étant) les plantes aquatiques jaunissent, sèchent, s'avachissent en surface du bassin. Avant qu'elles s'enfoncent sous l'eau produisant les mêmes effets que les feuilles, cisaillez les fanes à 10 cm au-dessus de l'eau afin que les tiges servent de tuba aux racines.
Rentrer les plantes fragiles
les laitues et jacinthes d'eau sont gélives, elles ne supportent pas la moindre gelée, pensez à les rentrer dans un aquarium à condition qu'il soit placé à la chaleur (+ 17°C) et à la lumière. Attendez la fin du mis de mai pour les remettre dans une eau chaude.

Poissons à la diète
En-dessous de 10 °C, il faut cesser de nourrir les poissons afin qu'ils puissent rester au fond et non pas remonter dans les eaux plus froides. De plus les aliments non consommés produisent des matières organiques qui détériore la qualité d'eau. Si les poissons remontent en surface, c'est pour rechercher l'oxygène et non pas de la nourriture

Stopper les pompes
inutile et nuisible, une pompe, une cascade artificielle brasse l'eau en profondeur qui se refroidit. Une pompe peut rester dans l'eau à condition qu'elle soit placée suffisamment profonde pour ne pas être détériorée par le gel. Dans tous les cas, la pompe à filtre l'eau est démontée et séchée et les lampes UV rangées soigneusement à l'intérieur pour préserver les ampoules fragiles.

Eau gelée
Ne brisez jamais la glace, l'onde de choc peut tuer les poissons. En prévention, enfiler un fagot (botte d'osier) ou un ballon pour empêcher la glace de dilater les parois. Sachez que les plantes aquatiques à tiges creuses comme les roseaux, typhas alimentent en oxygène la vie aquatique.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com