Hiverner

GÉRANIUM
Comment les conserver pendant l’hiver ?

Tout d’abord, attendez qu’il commence à geler avant de rentrer vos géraniums. Pour ce faire, taillez-les à 20 cm du pot en prenant soin de  retirer toutes les feuilles jaunes, noires ou pourries.  Retenez ces quatre facteurs : lumière, air, température, arrosage.
- La lumière doit être  au maximum. Installez vos géraniums derrière une fenêtre ou dans une véranda. Ainsi, les tiges seront vigoureuses et le feuillage d’un beau vert foncé.
Un conseil : si la lumière naturelle manque, on peut programmer plusieurs heures par jour une lampe halogène dichroïque à très basse tension.
 
- La température reste positive (5 à 10 °C) la nuit et (15 à 25°C) la journée. En revanche, les géraniums supportent une température frisant le zéro degré. 
- L’air doit être changé tous les jours pendant quelques minutes pour éviter la pourriture.
- L’arrosage est proportionnel aux trois autres éléments si dessus. Si la lumière est bonne, la température élevée et une bonne aération, arrosez une à deux fois par semaine. Par contre, si la température est basse (en dessous de 10 degrés), une mauvaise aération,  peu de lumière, arrosez très peu. Pour conclure, augmentez ou diminuez les arrosages suivant les différents paramètres.

 

AGRUMES
J’aimerais connaître la culture des agrumes (citronnier, kumquat…)  ?
A l’automne : surveillez les premières gelées en le protégeant la nuit d’un voile d’hivernage, inutile de rentrer le bac à l’intérieur, car les fruits résistent  à – 2 C°, le feuillage à - 4 C° et les rameaux à - 7 C°).
En hiver : rentrez les bacs d’agrumes sous une serre ou sous une véranda à peine chauffée. Pendant toute cette période, il faut soutenir les feuilles et optimiser le grossissement des fruits en lui donnant des vitamines : un  engrais riche en magnésium et oligo-éléments «spécial agrume ». 

 

 

ARUM
 J’ai trois superbes arums dans mon jardin (en pleine terre). Comment faut-il que je fasse pour les protéger cet hiver ?
Arums  d’Éthiopie (zantedeschia) est parfaitement rustique dans notre région, à condition de couvrir la souche en automne avec des feuilles mortes. En fait, l’arum redoute les excès d’humidité durant l’hiver. 
Un conseil : en automne, détachez quelques fragments de rhizomes que vous rempoterez  à l'intérieur. Ainsi, vous obtiendrez, une magnifique plante verte pour l'hiver.

 

BECHER SON JARDIN
L'automne est la meilleure période pour retourner sa terre à condition que vous ne soyez pas dans une zone inondable où il est préférable d'attendre le printemps. Avant l'hiver, il est inutile d'émietter les mottes, bien au contraire : ce sont les effets bénéfiques des intempéries qui arrangent la structure du sol. En effet, la pluie, le gel, la neige... sont de bons augures pour rendre votre terre fertile. C'est le temps qui travail pour vous!
Profitez du bêchage pour retirer les indésirables ( racines de chiendent, liseron...) Ne vous pressez pas pour retourner la terre, vous avez tout votre temps.
 Un conseil :  les débutants ne bêchez pas plus d'une heure par jour, car attention aux courbatures ! Bêcher : est un acte riche en pensées pour les jardiniers. Cet effort physique vous permettra de rêver et pourquoi pas de philosopher. Cette terre  que l'on retourne efface une saison  et permet d'espérer déjà à une nouvelle production, toujours meilleurs. Croyez-moi - bêcher - ça fait du bien !     

 

 
 
 DAHLIAS
Conserver les tubercules de dahlias pendant l’hiver ?
Coupez les tiges à 10 cm des tubercules et laissez-les sécher quelques jours (hors gel).
Ensuite, préparez des boites en carton et de la tourbe sèche (tourbe brune ou blonde).  Mettez une couche de tourbe au fond du carton et  placez 1 ou 2 ou 3 pieds de dahlias sur celle-ci. Remplissez le carton de tourbe sèche afin de recouvrir les tubercules. Fermez et posez des étiquettes. Empilez les cartons dans une pièce  non chauffée, cave, garage, sous-sol….

 

TRAITEMENTS D’HIVER
 
bouillie bordelaise
Commencez avec la bouillie bordelaise qui doit être utilisée à la chute des feuilles mais aussi avant le débourrement des bourgeons. Vous éviterez de l'employer sur des arbres en feuille et notamment les arbres à noyau comme les pruniers, les pêchers ou les cerisiers.
La bouillie bordelaise est un fongicide qui lutte efficacement contre le mildiou, la tavelure, la cloque et les maladies bactériennes, par contre elle reste inefficace contre les insectes.
Huile de paraffine
Pour détruire les insectes : pucerons, araignées rouges, chenilles, cochenilles, psylles...utilisez un traitement d'hiver à base d'huile de paraffine et de malathion. Ce produit gras élimine les insectes adultes mais surtout leurs larves et leurs oeufs logés dans les cavités des écorces.  Elle tue aussi les mousses et lichens sur les troncs d'arbres. 
Un conseil : ne traitez jamais en période de gelée, par temps de pluie ou grand vent.

 

 
 HORTENSIA
A quelle époque doit-on tailler les hortensias ?
A l’automne ou au printemps mais dans notre région nous ne sommes jamais à l’abri d’une gelée tardive. En conservant les rameaux avant l’hiver, les bourgeons terminaux (futures fleurs) bénéficient d’une protection naturelle grâce aux fleurs séchées.
Ramassez et brûlez les feuilles pour éliminer les cochenilles.

 
 
 LAURIER-ROSE
 Rentrez-le lorsque les températures frisent le zéro degré. Installez-le dans un abri peu chauffé (garage éclairé, véranda…) et arrosez très peu.
Si le laurier a pris de l’ampleur au cours de l’été, taillez d’un tiers les plus grandes branches.

  
ROSIER
Quand et comment coupez les rosiers buissons remontants ?
Avant l’hiver, nettoyez vos rosiers en éliminant les branches mortes et réduisez de moitié les autres rameaux « Taille tôt taille tard rien ne vaut la taille de mar(s) »

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com