Hortensia

 

Originaire du Japon, hydrangea macrophylla fleurit de juillet à septembre.  Rose ou bleu, la coloration des fleurs n’en fera qu’à sa tête, elle peut changer d’une région à l’autre.

Tous les  hortensias se plantent maintenant dans une terre pas trop calcaire. Ils apprécient particulièrement une exposition mi-ombre, ils supportent très bien d’être plantés au nord, de toute façon ils détestent les expositions brûlantes. L’hortensia est à l’opposée de la lavande, deux arbustes qui se côtoient difficilement. Si la lavande se plait les pieds dans le calcaire, l’hortensia préfère vivre dans un sol acide (pH inférieur à 6.5), ce qui lui donnera des fleurs bleues et c’est le cas dans les régions Bretagne, Anjou et Ardenne. Quel que soit l’exposition, les hortensias apprécient une terre riche en matière organique à base de terreau de feuilles, tourbes et terre de bruyère.  Les hortensias aiment l’humidité en été, faites des économies d’eau en paillant le pied avec des feuilles mortes et des tontes de gazon.

Changer la couleur
Cette technique est employée par les horticulteurs pour avoir des hortensias bleus. Ils arrosent les pots avec une solution de sulfate de fer et d’alumine au début de leur végétation.  En pleine terre aussi, vous pouvez bleuir les fleurs en mélangeant à la terre de l’ardoise pillée au moment de la plantation. Puis tous les ans, à partir du mois d’avril  vous devrez épandre au pied  des granulés solubles pour  bleuir. Il s’agit d’un engrais facilement disponible chez les spécialistes du jardin.

Bouturer un hortensia
Prélevez des pousses d’extrémité non fleuries d’une douzaine de centimètres avec deux paires de feuilles. Bouturez à l’ombre directement en pleine terre avec du terreau. Coiffez les jeunes boutures avec une bouteille en plastique. Laissez la bouteille jusqu’à la reprise

Tailler les hortensias
Une fois les gelées terminées, coupez les fleurs fanées de l’année précédente car pendant l’hiver, elles protègent naturellement du froid les bourgeons à fleurs. Rajeunissez l’arbuste en taillant au ras du sol les vieux rameaux. Attention de ne pas couper toutes les branches, sinon ils n’y aura pas de fleurs. Dans les régions plus douces, vous pouvez  couper les fleurs fanées avant l’hiver.

Bon à savoir

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com