Semer une jachère fleurie

C’est le grand retour des fleurs champêtres. Autrefois considérées comme « mauvaises herbes », elles servent aujourd’hui à préserver la biodiversité. On les voit de plus s’épanouir au bord des champs, à proximité des villages donnant refuges aux oiseaux, insectes et petits animaux.

Fini les fleurs rangées en rang d’oignon misent au garde-à-vous au bord du trottoir. Fini les sauges rouges alignées et dressées derrière un bataillon d’agératums bleus et bégonias blancs tirés à quatre épingles. On aime, on n’aime pas, les marguerites, bleuets, coquelicots, nielles des blés, matricaires redonnent un côté naturel à nos plates-bandes. Nos traditionnelles fleurs annuelles ont toujours la côte pour le peu qu’elles soient plantées parcimonieusement en compagnie des plantes vivaces.
Les jachères attirent oiseaux et papillons dans un judicieux cocktail de fleurs aux couleurs, formes et vertus  différentes. … Fort du succès florale et pédagogique, les semenciers proposent aujourd’hui de nombreuses formules capables de diversifier votre jardin dans la biodiversité. Attention, les herbicides et insecticides sont interdits ! 

Fleurs pour papillons
Ce mélange a été conçu en partenariat avec la LPO  (Ligue pour la Protection des Oiseaux). Les variétés se composent d’un mélange judicieusement sélectionné pour leurs couleurs et leurs nectars irrésistibles qui attirent les papillons ! Ce mélange est composé de fleurs annuelles et de vivaces. Semé entre  mars et juin, une première floraison annuelle aura lieu de juin à octobre et une deuxième floraison au printemps prochain. 

Fleurs vivaces pour oiseaux
Toujours conçu en partenariat avec la LPO, ce mélange est composé de bisannuelles et vivaces. Ces fleurs alimentent en graines et en vitamines les oiseaux du jardin (mésanges, chardonnerets, fauvettes, bouvreuils…). Le semis se pratique à partir de mai jusqu’en septembre (derrière une autre culture)  et la floraison a lieu l’année suivante. 

Fleurs pour berges et fossés
Ce mélange de graines a été spécialement conçu pour fleurir des zones humides en hiver et sèches l’été. On y retrouve le nepeta, cerastium, achillée, pâquerettes, pois vivaces…  Elles sont adaptées en bordure de rivière, d’étangs ou  des jardins inondables.

Fleurs vivaces naines
Il s’agit de plantes vivaces (qui ne gèlent pas) adaptées aux endroits difficiles d’accès par le matériel comme certains talus abruptes. Seule difficulté est d’implanter dans un premier temps ces plantes qui par la suite se débrouilleront seules (ou presque). Avec un semis en avril et mai sur terrain propre, vous profiterez d’une première floraison  cet été.  

Fleurs vivaces et bisannuelles hautes en mélange
Elles sont remarquables par leurs hauteurs entre 50 cm et 1m. Comme pour les vivaces naines, faites un semis à partir du mois d’avril pour une floraison estivale de centaurée montana (bleuet des moissons), gaillarde et lupin… L’année suivante le massif prendra de la hauteur avec de nouvelles fleurs.

Autres tapis intéressants

 

 

.

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com