Jardin aquatique

Si les bassins de jardin ont de plus en plus d'adeptes ce n'est pas un hasard. L'eau recouvre les 3/5 de la surface de la terre. Elle est signe de vie. Grands et petits jardins peuvent de plus en plus accueillir un bassin où faune et flore sauront sous les yeux de toute la famille, s'épanouir et évoluer selon les saisons. Chaque bassin est unique.

Les plantes aquatiques en dehors de leur aspect esthétique, sont nécessaires à l'équilibre biologique du bassin. Elles absorbent les minéraux en excès évitant ainsi la prolifération des algues indésirables (eau verte), elles fournissent l'oxygène nécessaire à une vie aquatique (poissons, bactéries...).

 

Si la réalisation d'un bassin et sa réussite nécessitent le respect d'un certain nombre de règles élémentaires, elle reste d'une grande simplicité pour peu que l'on suive ces conseils : Il faut savoir qu'il existe plusieurs catégories de plantes vivant dans cet environnement. 

On distingue 5 groupes de plantes :

Les plantes de rive ou plantes de marais:
situées sur les bords immédiats du bassin, elles constituent une zone "humide" dans laquelle se plaisent les myosotis bleus et roses, les iris jaunes et bleus...

Les plantes marginales de fond :
jusqu'à une profondeur de 20 cm. Comme les joncs, elles poussent les pieds dans l'eau.

Les plantes immergées ou oxygénantes :
à une profondeur de 60 cm. Si elles ne participent pas à la décoration de la pièce d'eau, elles aident à l'équilibre du bassin en fournissant de l'oxygène.

Les plantes flottantes :
elles flottent à la surface de l'eau. Dans cette catégorie, vous retrouverez la laitue d'eau aux feuilles si douces.

Les plantes enracinées dans les profondeurs :
plante magnifique, le nénuphar est le roi du bassin avec ses fleurs aux multiples couleurs.

 

 

 

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com