Jardin bucolique à Coulommes (Ardennes)

On se promène dans un cadre où l'environnement est respecté avec le souci d'améliorer sa biodiversité. Ce jardin est aussi celui du journal L'union-L'Ardennais, L'Est-Eclair, ou de Rustica



Plus il y a d'espèces et plantes différentes, plus vous bénéficiez des bienfaits de dame nature. De nombreux et divers oiseaux profitent du site pour y passer un séjour. Les insectes auxiliaires sont nombreux empêchant les parasites de proliférer sans l'emploi d’insecticides. Il suffit d'un peu d'organisation pour savourer un petit coin de paradis dont voici quelques exemples « grandeurs nature » dans le sud des Ardennes.

Aménager un cours d'eau


Le passage d'un cours d'eau est source de vie, encore faut-il qu'elle ne soit pas polluée. Aménager ne veut pas dire bétonner ou creuser en ligne droite son lit. Bien au contraire, il est judicieux de ralentir ou accélérer l'eau en créant de petites chutes avec des pierres et favoriser les méandres. Il faut aussi réintroduire des plantes aquatiques pour épurer l'eau avec des algues associées aux plantes de bordures ( iris, roseau, jonc...). Quant aux canards, ils dévasent le fond avec leurs pattes palmées tout en respectant la faune et la flore.

 

Créer des allées
Dans un jardin bucolique, les allées permettent de cheminer facilement à l'intérieur des arbres et arbustes pour les admirer et les entretenir sans les froisser. Un passage sinueux redonne de la longueur à un petit espace. Le petit jardin devient grand. N'hésitez pas à vous servir de différents matériaux (gravier, briques, ardoises, plancher, écorces...)

Passage secret
le but est voir et et ne pas être vu avec l’installation de pergolas, dômes, tonnelles, palissades. Il s'agit de supports pour donner de la hauteur au jardin avec des plantes grimpantes (rosier liane, clématites, lierre, ampélopsis, glycine, ipomée, haricot...) ou des arbustes palissés (saule, goji, framboisier, vigne....)

Espace repos
Le ou les espaces repos marquent un temps de quiétude. Il est petit coin de lecture, invitation à la discussion, pause rafraîchissante. Sous ce dôme, on y capte le parfum fleuri d'un rosier grimpants Opalia. Une petite barrière peinte en bleue redonne de la profondeur à la haie de charmilles.

Un peu de hauteur


Un terrain plat est monotone. Quelques fausses marches réalisées avec des morceaux bois posés dans une allée gravillonnée accentuent les reliefs. De vieilles roses aux fleurs parfumées soulignent le passage. Mais attention, pensez aux « itinéraires bis » afin de circuler librement et sans encombre avec une brouette.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com