La chasse aux limaces est ouverte

Les limaces sont de plus en plus nombreuses dans les jardins. Elles attaquent la plupart de nos plantes cultivées provoquant d'énormes dégâts en une seule journée.

Avec l'arrivée des beaux jours les plantes reprennent végétation accompagnées par le réveil des limaces et escargots. Plus les plantes poussent, plus les gastéropodes grossissent. Une limace peut ne pas manger pendant plusieurs jours (à cause du gel ou une sécheresse) et ingérer l'équivalent de la moitié de son corps en une seule nuit,Les limaces comme les escargots sont hermaphrodites. D'abord mâle puis femelle, elle pond au printemps et à l'automne 100 à 500 œufs qu'elle dépose dans trou creusé dans la terre ou sous un abri (pierre, motte de terre...) Voici quelques remèdes radicaux qui vous aideront à lutter contre les gastéropodes

Comment limiter l'invasion
Malheureusement l'utilisation (efficace) de certains produits chimiques ont en même temps fait disparaître leurs prédateurs et notamment les carabes et hérissons. Des produits aussi dangereux pour nos animaux domestiques comme les chiens et les chats. Or il existe depuis plusieurs années, un produit de substitution à base de ferramol s'attaquant exclusivement aux gastéropodes (inoffensif pour les animaux domestiques).

Les bonnes astuces
⁃ Macérez une décoction de feuille de cassis sur vos plantes pour cacher l’odeur des plantes attaquées.
⁃ Posez une vieille planche ou une toile en jute sur la terre , les limaces viennent se réfugient dessous la journée.
⁃ Piégez les limaces avec des rondelles de courges ou un demi pamplemousse évidé, les limaces se rassemblent à l’intérieur.
⁃ Ramassez à la tombée de la nuit les limaces après la tonte de gazon,
⁃ Fabriquez des barrières sèches avec de la sciure de bois, aiguilles de pin, fougères poudre d’algues calcaires.

Prédateurs naturels
Les hérissons vivent dans les haies champêtres sous des feuilles mortes ou un tas de bois. Laissez des trous d’au moins 10 cm dans votre clôture. Ne brûlez pas un tas de feuilles sèches en hiver. Ne dérangez jamais un nid de hérissons. Le Carabe doré (carabus auratus) est surnommé à juste titre « jardinière ». Ce coléoptère vit dans les haies, sous les branchages et vieilles pierres (gravats).
Autres prédateurs... Crapauds, musaraignes, taupes, fourmis, bon nombre d’oiseaux, nécrophores, faucheux...

Les canards raffolent des limaces et escargots
Clopin-clopant , les canards barbaries et Rouen se dandinaient et gambadaient autrefois autour des fermes et villages pour engloutir les limaces qui osaient passer les clôtures. Leurs disparitions a laisser place aux gastéropodes. Un lâché de palmipèdes dans un jardin anéanti en moins d'une semaine une invasion de limaces. Seulement, nos canards sont aussi très friands des légumes et fleurs.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com