Cultiver des lavandes pour ses propriétés

   

Inutile de décrire la lavande, elle est connue par tous. Il s’agit d’un arbrisseau qui nous vient du bassin méditerranéen. Du temps des romains, la lavande parfumait déjà le linge ainsi que les thermes. Plus tard, les moines la cultivaient dans les monastères pour ses propriétés thérapeutiques. Au Moyen Age, en Provence la lavande  était déjà employée pour confectionner des médicaments. Et c’est à partir du 19ème siècle que la plante aromatique bleuit  la région de Grasse qui produit l’huile essentielle pour la phytothérapie et la parfumerie.

Côté couleurs

La lavande est toujours associée au bleu. Ne dit-on pas « bleu lavande » ! Mais il existe tout de même des variétés  à fleurs blanches (edelweiss)  et violettes (papillons). Comme la plupart des fleurs bleues, elles sont parfumées pour attirer les insectes. Mellifère, la lavande est très prisée par les abeilles,  bourdons et papillons diurnes et surtout nocturnes. Le spectacle est incomparable sur et autour d’une bande de lavandes.

La lavande aime les terres pauvres
Naturellement, cet arbrisseau pousse dans les terrains rocailleux bien drainés et calcaires (sauf lavande papillon). Dans une terre lourde, argileuse et humide, ses racines pourrissent pendant l’hiver. Au printemps, les lavandes ne repartent pas. Dans les terres argileuses, déposez au fond du trou un drainage à base de gravats, graviers, tuiles concassées, pierres, cailloux… de telle manière que ses racines passent l’hiver au sec puis complétez avec un mélange de sable, terre de jardin et un peu de terreau. Elles préfèrent une terre pauvre ; de ce fait il est mortel d’engraisser les lavandes avec du compost ou des engrais.  Elles supportent des températures de -20°C.

Tailler la lavande
Coupez les fleurs fanées pour lui garder sa forme ronde. En prenant de l’âge, une lavande  se dénude à la base lorsqu’elle n’est pas régulièrement taillée. Au bout de 5 ans de culture, mieux vaut renouveler les pieds, l’occasion de prélever des boutures. Pour repousser sa floraison, épointez les tiges lorsqu’elles commencent à boutonner.

Bon à savoir

- Les fleurs se cueillent le matin avant que le parfum s’échappe.
- Coupez les épis avant la défloraison pour que la couleur reste vive.
- La lavande repousse les pucerons dans les rosiers et ailleurs.
- La lavande est antiseptique, antispasmodique, carminative, cholagogue, cicatrisante, diurétique, insecticide, stimulante, sudorifique.

Variétés intéressantes :
Lavanula angustifolia ou lavandula officinalis, Lavande vraie, feuille fine, 40 à 60 cm de hauteur est plus parfumée en altitude
Lavandula Hidcote, épi très foncé, floraison très abondante, 40 à 50 cm de hauteur
Lavandula Dutch, large feuille cendrée pendant l’hiver, 60 à 80 cm de hauteur
Lavandula latifolia ou lavande aspic sa floraison est plus tardive (jusqu’en août) Aspic car autrefois elle servait à frotter les morsures de vipère
Lavandula intermedia ou lavandin, c’est l’espèce hybride la plus cultivée en Provence
Lavandula stoechas ou stéchas, lavande papillon nettement moins parfumée et apprécie sol siliceux (pas de calcaire) Floraison : avril-juillet.


Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com