LES TRUCS POUR GARDER SES HERBES AROMATIQUES


Assaisonnement.  Si aujourd’hui  la congélation des herbes aromatiques est plus facile. D’autres méthodes ancestrales sont toujours valables pour conserver une à plusieurs années

La sarriette, le romarin, le thym, la sauge, le laurier restent disponibles en hiver dans le jardin.  La menthe, le basilic, l’estragon, la verveine, la mélisse, la ciboulette disparaissent dès que le thermomètre descend en-dessous de zéro. Si certaines marques sous flacons se décarcassent pour vous vendre les herbes de Provence, rien ne vous empêche d’en faire autant. Profitez du mois d’août pour emprisonner  les saveurs et parfums de l’été.   

La déshydratation
Cette ancienne technique est efficace pour conserver le basilic, l'aneth, l'estragon, le fenouil, la livèche, la menthe, l'origan, le persil, le romarin, la sarriette, la sauge, le thym… Choisissez une matinée ensoleillée pour sécher vos herbes. Lorsqu’il pleut, elles se conservent mal, perdent leurs saveurs et ont un goût de moisi. Donc la cueillette se pratique après la rosée du matin, avant qu’elles dégagent  aromes ;  Plus la journée avance plus les huiles essentielles s’évaporent.   Voici 4 méthodes de séchage
1) Après avoir coupé les herbes, faites des bouquets de 5 à 10 tiges suivant les espèces et suspendez-les la tête en bas dans un local aéré et sombre. La température ne doit pas excéder 25°C. Evitez les journées orageuses !  Le séchage peut durer une à trois semaines.
2) Utilisez des moustiquaires ajourées ou un grillage en plastique, une claie en osier pour aérer les herbes. Le séchage a lieu aussi  dans un local sombre et aéré.
3) Etendez vos herbes sur une plaque de cuisson dans un four chauffée entre 40 et 50°C et recouvrez-les d’une feuille d’aluminium. Laissez entrouverte la porte du four. Les herbes sont sèches lorsqu’elles sont craquantes et encore vertes. Passé ce délai, elles sont cuites et inutilisables.
4) Dans un four à micro-onde, placez les feuilles à sécher entre deux feuilles de papier essuie-tout. La durée du séchage dépend des herbes.
Une fois les herbes sèches, conservez-les dans des bocaux aux boites en plastique à l’abri de la lumière. La plupart des herbes aromatiques se conservent pendant une année. Après  elles perdent leurs arômes et huiles essentielles.

Herbes aux vinaigres…
Les vinaigres sont généralement issus de cidre, de vin blanc ou de vin rouge. Les herbes utilisées sont l’aneth (feuilles et graines), le basilic, l’estragon, le fenouil (graines et feuilles), l’ache des montagnes ou livèche (racines), la marjolaine, les menthes, le romarin, la pimprenelle, la sarriette, les sauges, les thyms. Remplissez un bocal ou une bouteille avec des herbes fraîches lavées et séchées sans les tasser puis versez  le vinaigre à la température de la pièce surtout pas bouillant. Bouchez hermétiquement. Ce vinaigre aromatisé est très apprécié dans les différents plats ou sauces.



Herbes aux huiles…
Il faut une tasse de feuilles d'herbes fraîches écrasées pour quatre tasses d'huile de tournesol. Ajoutez quatre petites cuillères de vinaigre de vin blanc. Couvrez et placez dans un endroit ensoleillé. Faites tremper deux semaines en remuant délicatement tous les jours. Une fois le goût désiré, transvidez dans une autre bouteille propre. Conservez dans un endroit sombre. Utilisez l’huile aux herbes comme les autres huiles suivant vos goûts et l’effet recherché dans un plat ou une salade

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com