Les priorités du mois de mars

En février, on se serait cru en avril avec ses petites gelées matinales associées à la douceur ensoleillée des après midi. Quelques semaines plus tôt, les abondantes chutes de neige ont fait un bien fou à la nature.

 

La terre va bien, elle s’arrange facilement. Notre sol travaillé par le temps ne mérite pas d’être bousculé en profondeur. Après avoir retiré les herbes indésirables (dans le jardiner correct), mais pour être plus compréhensible les fameuses « mauvaises herbes » et je mets des guillemets.  Il est vrai, qu’il est préférable de nettoyer le terrain avant de fraiser. L’autre technique pour les plus petites surfaces consiste à soulever la terre sans la retourner  à l’aide d’une « grelinette » , une aérofourche ou une « aérogriffe » suivi d’un  coup de croc  pour  affiner la terre.

Planter les oignons
Sans attendre, repiquer les épices en rang d’oignon. Les bulbes (échalote, ail, oignon) sont à peine enterrés, juste collés au sol. La terre doit être douce sur 5 à 8 cm de profondeur. Les petites gelées matinales leurs sont bénéfiques  car elles empêchent les lombrics de les bousculer. Ce sont les fameux  bulbes qui sortent du rang. Mieux vaut les repiquer à leur place pour ne pas contrarier plus tard la binette ou la sarclette.

Semer ou repiquer les salades
En pleine terre sans protection ou sous un tunnel, les salades de printemps supportent très bien des températures légèrement négatives. Elles se sèment directement en ligne ou à la volée ou se repiquent. Les jardineries et maraichers proposent  des plants en mottes « prêt à planter ». 

Salade d’hiver
Ces salades rustiques passent l’hiver dehors avec ou sans protection comme par exemple les salades ‘Merveille d’hiver’, ‘Gotte’, ‘Saint Antoine’ »,  Cette fin d’hiver, de nombreuses salades  ce sont ressemées sur place à condition de les avoir laissées montées à graines l’automne dernier. Trop serrées, prenez le temps de les repiquer en ligne en pleine terre ou sous un tunnel.
 
Semer des radis
Ils seront plus tendres cultivés sous un châssis, une serre ou un tunnel. Surtout n’attendez pas de les récolter avant de semer une nouvelle série. A cette époque de l’année, pratiquez un semis une fois par semaine.

Semis à la chaleur
Si vous bénéficiez de chaleur et de lumière, il est temps de semer les légumes-fruits du soleil. A commencer par les tomates, poivrons, aubergines, piments. Ils se sèment dans un terreau « semis et boutures » à une température de 20°C. Le premier repiquage débute 10 à 15 jours après la levée, prévoyez déjà la place pour les installer sous haute protection minimum 15°C.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com