Mimosa

Il est l’emblème du renouveau sur la Côte d’Azur ainsi  dans le midi de la France et de la côte atlantique aves ses petites iles. Plus au nord, ses fleurs jaunes symbolisent la future arrivée du printemps. En pot, en bouquet, à la botte…les mimosas arrivent chez les fleuristes et dans les jardineries à partir du mois de février.

Le mimosa est un arbuste méditerranéen qui a été introduit sur la Côte d’Azur vers 1850.  Dans le nord de la France, contentez-vous d’une culture en pot. Reconnaissons que les mimosas sont admirables actuellement dans les jardineries. Or à cette époque de l’année, peu d’arbustes offrent une telle luxuriance de fleurs. Laissons-nous tenter par l’achat d’un mimosa quatre saisons vendu sous le nom de « Acacia dealbata Gaulois astier ». Il s’agit d’un petit arbuste à floraison exceptionnelle de couleur jaune d’or parfumée.   En principe, ils sont greffés pour mieux résister au calcaire.

En pleine terre dans le sud
Dans le Sud et bordure de mer, installez-les au soleil, dans un endroit abrité des courants d’air contre un mur dans une terre légère. Evitez le calcaire sauf pour la variété « Acacia dealbata gaulois (le plus vendu en pot). Creusez un trou 50x50x50, mélangez ½ terre ½ terreau horticole, si la terre est lourde et argileuse, il est impératif de drainer le fond du trou avec des graviers grossiers. N’enterrez pas le point de greffe à la plantation. La première année, il est important de tuteurer le jeune mimosa car ses racines sont très fragiles au vent. En dessous de – 5°C, protégez les rameaux avec un voile d’hivernage, n’hésitez pas à le doubler et le chiffonner au pied. Paillez le pied avec des feuilles sèches, des fougères par exemple.

Dans le nord, les mimosas se plaisent en bac
Dans les régions froides, plantez le mimosa dans un grand bac avec du terreau légèrement acide. Attention, comme pour la culture en pleine terre, le mimosa déteste d’avoir les pieds dans l’eau, prévoyez un bon drainage au fond du pot avec des évacuations. Si l’excès d’humidité ne lui convient pas, il est de  même pour la sécheresse, il ne doit jamais faner plus d’une journée sous peine d’être irrécupérable. En hiver, rentrez le pot à l’abri de la gelée dans un local lumineux, dans une véranda par exemple. Période à laquelle, le mimosa va fleurir et embaumer la pièce. Pendant la période de végétation, apportez un engrais pour plantes fleuries. 

Faut-il tailler les mimosas ?
Après la floraison, taillez  les rameaux défleuris. Dans le sud, cette taille est fortement conseillée pour empêcher la propagation des graines dans le secteur. Les mimosas peuvent devenir très envahissants. C’est loin d’être le cas dans le nord de la France !

Bon à savoir

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com