MOISSONNER SES GRAINES DE FLEURS ET LÉGUMES


La récolte de graines est investissement  sans dépenser. Très utile, elle permet aussi de sélectionner les fleurs et légumes qui vous ont satisfait concernant la résistance aux maladies, au goût et couleur. Mais attention toutes les plantes ne sont pas bonnes à glaner !

Au cœur de l’été, vous pouvez faire déjà un premier bilan dans votre jardin. Certaines plantes n’ont pas résisté aux intempéries alors que d’autres sont restées en pleine forme, ce sont ces dernières que nous allons sélectionner.  Puisque nos plantes sont encore chatoyantes, et faciles à repérer, c’est le moment de les sélectionner pour leur couleur, hauteur, résistance à la sécheresse…libre à vous de choisir vos critères. Dans le potager, choisissez les plus belles tomates, goûteuses, sucrées, jamais malades, les salades qui ne montent pas ou les courges fidèles et non coureuses …

Attention aux hybrides 
Surtout ne sélectionnez pas les fleurs, fruits  ou légumes « Hybrides ». Si vous étiez satisfait des résultats, l’année prochaine vous risquez d’être déçu. Les  enfants ne ressemblent pas aux parents. La deuxième génération des graines F1 ne requièrent pas les critères bénéfiques la première génération. Elles ne se bonifient pas en vieillissant.

Les fleurs faciles à récolter 
Toutes les fleurs annuelles, bisannuelles ou vivaces  (non hybrides)  sont intéressantes à récolter  (œillets  d’Inde, cosmos, amarantes, sauges, roses d’Inde, zinnias, bleuets, delphiniums, lupins, œillets mignardises, giroflées,  roses trémières..). sans oublier les fleurs champêtres qui poussent au bord des routes, elles sont nombreuses en ce moment comme la molène.

Les légumes faciles à récolter
Tomates, potirons, laitues, mâches, radis, piments, courges, concombre, melon (non hybrides)… Attention la famille des cucurbitacées a la fâcheuse manie de cousiner ensemble. Un melon s’acoquine avec une coloquinte ou une courge flirte avec un potiron. Mieux vaut ne pas sélectionner les plantes trop proches les unes aux autres. Le concombre amer ou le melon un goût de coloquinte en sont des exemples courants.

Comment fait-on ?
La récolte se fait par beau temps (comme pour la moisson) et l’après-midi de préférence.  Suspendez les tiges sous un abri aéré.  Enveloppez-les dans un journal ou un sac en papier (pas de plastique) pour récupérer les graines une fois mures. Une fois sèches, secouez les tiges sur un journal. A ce stade, il est important de trier les impuretés (barbes, poussières, vers et petits coléoptères) puis rangez lez graines avec un petite morceau de charbon de bois. Notez le nom de la plante, couleur, hauteur, date de récolte. Certaines graines peuvent germer plusieurs années après la récolte (+ 5 ans pour les tomates et melons). Les se conservent au froid mais pas à la chaleur.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com