NÉFLIER


Très résistant au grand froid, le néflier est un petit arbre fruitier de 3 à 5 mètres de hauteur. Son tronc tortueux lui confère un aspect décoratif. Il se plante en isolé ou dans une haie. Il fleurit  en mai après les gelées.

Avez-vous mangé des nèfles ou des mesles ? Avez-vous vu sur des étals des nèfles ? Sans doute pas ! Normal, le néflier commun appelé jadis «meslier »  a pratiquement disparu des jardins.». Dommage car il demande très peu de soin, la taille n’est pas obligatoire pour qu’il fructifie. Des fruits qui se forment sur l’extrémité des rameaux. La taille est surtout utile pour mettre en forme l’arbre qui parfois a tendance à se laisser aller, les branches basses touchent  le sol sous le poids des fruits. Il n’a pas grand-chose à craindre puisque les guêpes, rongeurs et oiseaux ne s’attaquent pas aux nèfles dans un premier temps. Et c’est  sans doute pour cette raison qu’on a délaissé le néflier. Les fruits sont immangeables à l’automne, il faut attendre l’hiver qu’ils soient « blets » pour en faire des confitures, gelées ou pates.
Les fruits se cueillent en octobre aussitôt les premières gelées lorsque la chaire est foncée. Autrefois,   les nèfles étaient placées délicatement sur un lit de paille ou de foin dans un endroit frais et aéré (grange, garage, remise…), afin qu’elles acquièrent leur saveur douce un mois plus tard.

Planter un néflier
Rarement malade, un néflier pousse presque partout au soleil ou mi-ombre. Il accepte les terrains acides ou calcaires. En revanche, évitez les terres trop sèches et humides en hiver. Comme tous les arbres fruitiers, il se plante en racine nue à l’automne lorsque les feuilles sont complètement tombées. On trouve aussi des sujets en container qui peuvent être plantés toute l’année à condition de respecter les règles élémentaires d’une plantation d’un arbre ou arbuste cultivé en pot.

 

 

Bon à savoir

  • Originaire d’Asie mineure, il a été introduit en Europe au IIe siècle avant JC
  • Ne confondez pas néflier commun (Mespilus germanica) et néflier du Japon (Eriobotrya japonica)  appelé aussi bibacier
  • Le néflier est autofertile, il peut fructifier seul.
  • Le bois très fin et dur résiste à l’usure est utilisé pour fabriquer des cannes de marche ou des manches pour petits outils
  • La nèfle contient 5 graines à l’intérieur  toxiques (acide cyanhydrique)
  • La nèfle comme le coing soigne la diarrhée
  • Les néfliers se greffent sur une aubépine, un poirier ou cognassier


.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com