Novembre au jardin

Automne. Certaines plantes sont menacées si on ne les protège pas contre la gelée. D’autres doivent être rentrées  comme les géraniums, fuchsia, dahlias, glaïeuls,  cannas…. Et puis il y a tout le reste


Pendant ce même temps, il faut planter les bulbes de printemps (tulipes, jacinthes, crocus, muscaris….). Dans le potager, c’est la pleine récoltes des chicorées scaroles qui malheureusement risquent de geler si la température nocturne descend en dessous de – 5 °C. Le mois de novembre c’est aussi la pleine période des plantations. Si en début de mois il est encore trop tôt pour planter ses arbres à racines nues, il est temps dès maintenant de creuser les trous de plantations. La terre va bien et vous avez tout votre temps pour bien réaliser votre future plantions.

A la maison
Rassemblez vos plantes, pulvérisez de l’eau non calcaire sur le feuillage. Eloignez les pots d’une source de chaleur (cheminée, poêle, radiateur…).  Dans les appartements très secs (chauffage par le sol), posez les pots sur des billes d’argiles humides pour augmenter l’hygrométrie.

La serre
Commencez par faire le ménage avant d’entreposer  vos plantes. Arrachez toutes les herbes non cultivées car les pucerons et surtout les mouches blanches profitent de leur présence pour passer l’hiver à l’abri du froid.  Passez un coup de jet sur les parois de la serre de façon à nettoyer les mousses et lichens. Arrachez soigneusement tous les pieds de tomates, la moindre maladie est capable de resurgir l’année prochaine. Attention dans une serre non chauffée (hors gel) les plantes gélives ne sont pas complètement protéger contre le froid. Calfeutrez les parois et toiture avec du plastique bulle pour gagner environ    5 °C. Inutile de chauffer les courants d’air.  Arrosez le matin, aérez en fin de matinée, fermez les aérations  tôt dans l’après-midi

Sur le balcon
Remplacez vos plantes d’été par des plantes résistantes au froid. C’est le cas des fleurs bisannuelles (pensées, myosotis, giroflées, pâquerettes..). N’hésitez pas à installer des plantes en « vert » sans fleurs  elles ne manqueront pas de fleurir dès les premiers beaux jours au printemps. Dans les jardinières associez des bulbes de printemps qui sortiront de terre à la fin de l’hiver.  Il existe aussi une panoplie de petits arbustes décoratifs pour leur rameaux colorés, les fruits (baies) ou leur feuillage persistant. De nombreux petits conifères aux formes et couleurs différentes sont très décoratifs en hiver. 

Les rosiers
En novembre, réduisez  de moitié les rosiers remontants de façon que les branchent ne battent pas au vent pendant l’hiver. Ne soyez pas sévère, la taille à « 3 yeux » c’est pour le mois de mars.  Nettoyez le pied et arrangez-vous pour que la terre soit douce facile à travailler par la suite (n’utilisez pas de bêche). S’il faisait très froid comme en février 2012, buttez le point de greffe pour les protéger du gel. Palissez les rosiers grimpants.

Artichaut
Les artichauts doivent être protégés contre les fortes gelées. Commencez par relever les feuilles au centre avec une ficelle. Bêchez autour des pieds pour former une butte à leur pied. Evitez de mettre de la terre au cœur du pied car le manque d’air fait pourrir l’artichaut. Placez des feuilles mortes au centre ou de la paille pour que l’artichaut continue à respirer.  Buttez le pied avec de la terre douce. Puis mettez une bonne épaisseur de  paille ou feuilles mortes ou un voile d’hivernage sur la terre. Si l’hiver est très pluvieux couvrez l’ensemble un film plastique ou retourner un seau par-dessus.   Protéger vos artichauts avec des appâts contre les campagnols.   

Faire son trou maintenant
N’attendez pas la sainte Catherine pour faire vos trous de plantations. Creusez dès maintenant vos emplacements sous de bonnes conditions. La pluie, le froid, le soleil, la neige sont très bénéfiques pour améliorer la structure du sol. Cette technique est aussi valable pour planter une haie. Le moment venu, vous n’aurez plus qu’à positionner vos arbres et arbustes.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com