Réussir les oignons

Les oignons dit de « Mulhouse » se repiquent de la fin février à début avril. Ils se développent la première année et fleurissent la deuxième année. Malheureusement, ils montent parfois la première année sans fournir un beau bulbe. Comment éviter ce phénomène ?

Avant d'y remédier, essayons de comprendre le cycle normal d'un oignon. Sachez qu'il existe deux méthodes pour obtenir des oignons : le semis et la plantation de bulbilles. L'oignon semé au printemps développe des feuilles puis emmagasine des réserves pour passer l'hiver. C'est la période où les bulbes grossissent. Dès que le bulbe est suffisamment gros en fin d'été ; les feuilles jaunissent se dessèchent. L'oignon a suffisamment accumulé de réserves nutritives pour sa deuxième année. Il passe au repos végétatif. Les oignons sont alors arrachés et mis à sécher pour être consommer avant qu'ils se vident.

Si l'oignon restait en terre pendant l'hiver, il repartirait au printemps pour fleurir et produire des semences. Son cycle se termine par sa disparition naturelle.

Passons aux petits oignons dit de “Mulhouse” .

Les futurs oignons de Mulhouse sont d'abord semés par des spécialistes semenciers en mai ou juin (donc plus tard) puis récoltés sous la forme petits bulbes (bulbilles) à la fin de l’été ou au début de l’automne. Ils sont conservés dans l'obscurité et au sec en attendant le printemps

Vendu en filet à la fin de l'hiver

Les bulbilles (petits bulbes) sont plantés au printemps afin qu'ils accumulent des réserves avant l'hiver. Les bulbes grossissent plus vite et sont arrachés dès le mois de juillet. Ils se récoltent avant les oignons de  « semis ».

Pas de stress pour l'oignon

Le moindre stress entraine mécaniquement une montaison prématurée des fleurs. Un oignon planté très tôt au printemps subissant le froid en début de culture réagit ensuite comme s'il quittait l'hiver. Après le réchauffement, il réalise deux cycles en un. Les oignons vident leurs bulbes pour fleurir. Inutile de couper les fleurs, les bulbes ne grossiront plus. Une période se sécheresse très chaude a les mêmes conséquences. Les asticots de la mouche mineuse (phytomyza gymnostoma) provoquent de sérieux dégâts entrainant la déformation des feuilles.

Que faire ?

Dans l'avenir, plantez vos oignons plus tard après les périodes froides ou couvrez-les avec un voile d'hivernage afin de les protéger contre d'éventuels coups de froid. Ce même voile d'hivernage, les protège aussi contre la mouche de la mineuse. Le paillage entre les rangs d'oignon permet de conserver l'humidité mais à utiliser seulement en période chaude et sèche car l'oignon déteste l'humidité par la fraicheur qui les fait pourrir. La sclérotiose (pourriture blanche) est due à un champignon.

Petit rappel

Les oignons se cultivent dans une terre légère (ils n'aiment pas l'argile), drainée sans fumure (pas de fumier). Les bulbes espacés de 10 à 15 cm sur la ligne et espacés de 20 cm entre les rangs. Le bulbille est enfoncé dans une terre fine sur 3 cm de profondeur.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com