Paillez plus ses arbustes pour travailler moins

   

Le paillage est une technique pour couvrir le sol avec de la matière organique. Il empêche les herbes de pousser, fait faire des économies d'eau tout en enrichissant le sol.

Sous cette rubrique, on évoque souvent l'intérêt du BRF (Bois Raméal Fragmenté). Ce paillage rentable recycle des végétaux sans avoirs recours à l'incinération. Le BRF est parfois disponible auprès des déchetteries. Les tailles et élagages sont déchiquetés en copeaux par un gros broyeur. Vous aussi, vous pouvez réaliser votre BRF avec un petit broyeur. Autre méthode économique, le paillage avec de la paille agricole (blé, orge...) glissée entre les végétaux à la plantation d'une haie en plein champ. Ou simplement, les tontes de gazon déposée aux pieds des arbustes pour éviter les désherbages (ne pas exagérer sur l'épaisseur). Une bonne astuce consiste à mélanger les tontes humides avec la paille sèche.
Nettement plus esthétique, de très nombreux produits naturels sont proposés maintenant dans les jardineries. Ce sont la plupart du temps des sous produits revalorisés pour être recycler pour le jardin.

Les atouts des paillages
⁃ Évite le désherbage sans avoir recours aux herbicides ni à l'huile de coude.
⁃ Retient l'humidité au niveau du sol pendant les périodes de sécheresse, peu ou pas d'arrosage.
⁃ Éponge les 'excès d'eau lorsque la terre est détrempée.
⁃ Déstresse les plantes car les racines bénéficient de la bonne dose d'humidité, pas d'à-coups.
⁃ Protège les plantes sensibles contre les fortes gelées. Les végétaux respirent malgré le froid et continuent à s'abreuver.
⁃ Empêche le compactage des sols argileux, évite l'érosion le ruissellement des eaux de pluie.
⁃ Favorise le développement des micro-organismes nécessaires pour le bons équilibre de le terre.
⁃ Fertilise la terre avec le retours des lombrics (vers de terre) qui transforment le paillage en humus.

La bonne épaisseur au bon moment.
La couche minimale est de 5 cm jusqu'à plus de 20 cm selon la nature du paillage. S'il est abondant et peu onéreux comme le BRF ou la paille agricole, vous pouvez envisager 20 à 30 cm d'épaisseur. L'idéal est d'épandre le paillage sur un sol désherber en automne ou au printemps. Mais il est possible aussi de pailler toute l'année avec ou sans herbe. Quoiqu'il en soit les herbes indésirables seront beaucoup plus facile à extirper par la suite.

Les paillages interagissants
Le bois raméal fragmenté (BRF), broyage de branchages ou rameaux de petits diamètre de feuillus et résineux (pas plus de 15 %). Le BRF du mois de janvier est plus acide à cause des sapins de Noël. La sciure à condition qu'elle ne soit pas traitée ou issue de résineux à 100%. Les feuilles mortes et malades, écorce de pin, fibres de peupliers, coque de cacao, paillettes de lin, de chanvre ou miscanthus

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com