Planter des cucurbitacées

   

Après le 15 mai, on peut enfin planter la grande famille des concombres, cornichons, melons, courges, potirons, melons, potimarrons…

Ils réclament  chaleur et humidité pour germer et se développer.  La moindre nuit froide entraine la perte des jeunes plantes. C’est la raison pour laquelle, le début de culture est préférable sous un abri (tunnel, serre, châssis…). Méfiez-vous aussi que vos plantes n’attrapent pas un chaud et froid.  Torride  sous l’ l’étuve d’un tunnel fermé dont la température dépasse les 40°C la journée et qui frise les 0°C la nuit.

Démarrer  les semis en pot à la chaleur pour gagner du temps

A l’intérieur, il est possible de semer les graines des cucurbitacées. Ils germent facilement sans lumière, à la chaleur dans un terreau semis ou universel. Placez 3 graines dans un godet de 7 cm et en moins d’une semaine à 20 °C, ils lèveront à une vitesse incroyable. Sans attendre, placez les jeunes plantules à l’extérieur à l’abri des courants d’air sur le rebord d’une fenêtre exposé au sud. Le soir rentrez les frileuses à l’intérieur. Une semaine plus tard, rempotez les jeunes cucurbitacées dans un pot de 12 cm que vous conservez encore une dizaine de jours à l’abri des intempéries. Placez définitivement en pleine terre les cucurbitacées lorsque les nuits sont chaudes.
Cette technique peut s’appliquer aussi pour les plants achetés en motte pour ne pas les traumatiser en pleine terre.

Semis en place après le 15 mai
Lorsque la terre est réchauffée + 15 °C, semez 5-6 graines en  poquets en les écartant de  50 cm à 60 cm. Recouvrez les graines avec du terreau. Protéger le semis du froid sous un voile de forçage (P17),  cloche ou cône de forçage pour  réchauffer la terre. Au début, maintenez humide les graines  pour assurer une levée rapide.  Retirez les protections lorsque les jeunes plantes sont franchement développées. Conservez 3 pieds  au maximum par pot. 

Les bonnes conditions de culture
Les cucurbitacées se plaisent  dans une terre riche en matière organique (humus).. Les concombres, cornichons melons, courges, potirons… apprécient une terre travaillée en profondeur, fraîche mais surtout  sans excès d’humidité. Au moment de la plantation, vous pouvez  incorporer un engrais organique  riche en magnésie et en bore  du type engrais tomates.

Attention, les limaces adorent les cucurbitacées

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com