Planter des framboisiers

Rubus idaeus.  Le framboisier est une ronce dont le tronc est une tige souterraine qui émet  à la fois tous les ans des racines et tiges aériennes. Plante de sous-bois à l’état sauvage, il pousse dans une terre riche en humus.   


On distingue deux types de framboisiers. Les variétés non remontantes qui rapportent une seule fois dans l'année. Les pousses se développent la première année et fructifient la saison suivante en juin puis se dessèchent.  Les variétés remontantes fructifient une première fois sur les pousses de l’année précédente puis se dessèchent et rapportent une deuxième fois en automne jusqu’aux gelées sur les pousses de l’année.
Achat
Les framboisiers sont  souvent vendus en  racines nues regroupés dans un sachet plastique. Chez les pépiniéristes, on les trouve  sont vendus à l’unité parfois en  botte sans emballage inutile. Les framboisiers en racines nues doivent être plantés hors période de gel à partir du mois de novembre et jusqu’au printemps (avant démarrage de la végétation. En dehors de cette période faste, comme la plupart des arbustes, de jeunes framboisiers sont vendus repiqués en pots de 9 ou 12 cm ou mieux encore cultivés en touffes « prêt à produire » en container de 2 à 5 litres. Sans oublier, votre propre multiplication par division de touffes. Attention, vérifiez que les plants ne soient pas malades.

La plantation
Les framboisiers poussent partout mais ils seront plus vigoureux et surtout plus productifs si vous incorporez au moment de la plantation de l’humus, ne perdez vue que spontanément à l’état  sauvage, ils vivent dans les clairières riches en humus (terreau de feuilles). Malgré qu’il supporte les sols calcaires, il préfère une terre légèrement acide, légère, fraiche en été et bien drainée car un sol gorgé d’eau en hiver endommage son système racinaire. Il redoute un sol argileux et compact. Si tel était le cas, creusez un tranchées de 40 cm de profondeur (2 fers de bêche) et enfouissez au fond moitié compost mélangé à la terre existante. Pensez à la plantation d’extraire toutes les racines et notamment celles des liserons et chiendent car une fois en place, il est difficile d’en venir à bout. Dans une bonne terre, pratiquez un bêchage sur au moins 50 cm de largeur avec un amendement de compost et d’engrais organique (respectez la dose prescrite). Un excès d’engrais risque de brûler les racines au démarrage. N'enterrez pas le collet du plant.

Palissage
Pour obtenir une culture facile et importante, prévoyez un palissage sur fil. On plante des piquets tous les 50 à 70 cm entre chaque pied relié par des fils de fer solidement attachés. Au fur et à mesure du développement des framboisiers vous pourrez attacher les tiges qui sous le poids des framboises s’écroulent sur le sol. De plus les framboises bénéficient davantage de lumière, sont plus sucrées et plus facile à cueillir. Vous pouvez aussi accrocher les framboisiers sur un grillage rigide.

Bon à savoir

  • Coupez au fur et à mesure à ras du sol les drageons morts (tige brune)
  • Repiquez des myosotis ou de la tanaisie à la plantation comme répulsif à la mouche des framboisiers
  • N’utilisez jamais de désherbant à proximité des framboisiers
  • Paillez entre les pieds pour apporter de la fraicheur en été et empêcher le développement des mauvaises herbes.
  • Apportez-lui chaque année un engrais organique « spécial petits fruits ».  Évitez l’azote.
  • Ne multipliez jamais des framboisiers malades

Framboisiers remontants (donnent deux fois dans l’année)
‘'Zeva ' très précoce,  fruits ferme et bonne saveur.  'Héritage'  facile à cueillir, ferme et savoureux  'Fallgold', fruits jaunes. 'Himpo top', vigoureux, très savoureux. 'Sumo', très gros fruits.  'Autumn Bliss®', fruits précoces et à gros calibre, savoureux.


Framboisiers non remontants (donnent une seule fois dans l’année)  
 'Mailing promise', précoce (récolte début juin), forte productivité, excellente qualité gustative. 'Tulameen' : vigoureux et rustique, grande qualité gustative.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com