Planter une haie de rosiers paysagers

Grâce à leur port tapissant et buissonnant, les rosiers paysagers ou arbustifs sont parfaits pour fleurir une bordure ou un talus ensoleillée

Les rosiers arbustifs portent d’innombrables fleurs simples ou semi-double selon les variétés. Peu ou pas d'entretien, ils sont sélectionnés pour ne pas être malades. La taille est réduite à épointer 1/3 l'extrémité des tiges avec des cisailles au printemps. Comme tous les rosiers, ils requièrent une préparation du sol soignée pour être tranquille par la suite.

 

 

 

1) Travailler le sol.

Remuez la terre sur toute la longueur et au moins un mètre de largeur avec une motobineuse ou une bêche classique. Le travail du sol peut se réaliser plusieurs semaines à l'avance.

2) Griffer la surface.

Extirpez les racines indésirables avec un croc qui risquent de. perturber la propreté des rosiers plus tard

3) Creuser les trous .

Dégagez la terre sur 30 cm de profondeur et autant en largeur. Cette technique est seulement valable si le sol a été travaillé avant. Sinon le trou de plantation est plus important.

4) Nourrir la terre.

Apportez de l'engrais rosier organique au fond du trou et sur la terre extraite (environ une poignée par rosier)

5) Déposer du compost.

Versez deux pelletés de compost. Comme pour l'engrais une au fond du trou et l'autre sur le coté

6) Habiller les racines.

Taillez l'extrémité des racines pour favoriser le développement des radicelles (petites racines)

7) Fabriquer du pralin.

Mélangez une mixture de ½ terre du jardin ½ compost + eau pour obtenir une boue

8) Praliner les racines.

Trempez les racines dans la boue pour empêcher le dessèchement et faciliter l'enracinement.

9) Le point de greffe.

Observez le point de greffe, il est situé entre les racines et la partie aérienne et comporter au moins trois départs.

10) Planter le rosier.

Positionnez le rosier pour que le point de greffe soit au niveau du sol (jamais enfoui). Écartez les racines au fond du trou et faites glisser la terre fine autour d'elles et tassez légèrement en laissant une petite cuvette.

11) Pailler le pied.

Utilisez du BRF (bois rameal fragmenté) souvent disponible dans votre déchetterie. Arrangez-vous pour que la surface travaillée soit complètement recouverte de paillis. Le BRF empêche les mauvaises de pousser, conserve l’humilié, enrichit la terre plus tard. L'avenir de vos rosiers sera plus rose,

12) Arroser.

Inondez le pied du rosier pour coller la terre aux racines et évacuer les poches d'air.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com