Planter son sapin de Noël

 

Après les fêtes, il est temps de replanter son sapin de Noël si et seulement s'il possède des racines suffisantes, ce qui est rarement le cas !

Petit tour en arrière, nous sommes début décembre, vous avez choisi un sapin de Noël campé devant la boutique du fleuriste, au bord de la route, sur un parking de supermarché ou d'une jardinerie. Souvenez-vous du critère d'achat : un sapin coupé à bas prix (Epicéa) qui perdra ses aiguilles ou un sapin de Norman qui est vendu pour les conserver à l'intérieur.

Il y a les autres, alignés en rang d'oignon par tailles. Ils sont pleins de promesses car ils peuvent soi-disant être replantés après les fêtes. Tous ces sapins coupés ou en pot ne sont pas prélevés dans la forêt mais cultivés par des producteurs de sapins.

Ainsi va la vie d'un sapin coupé !

Passé le premier janvier, le sapin qui devait perdre ses aiguilles est en effet squelettique. Ses aiguilles tapissent le sol, s'incrustent sur le tapis et dans les lames du plancher... Du balais ! Un coup d'aspirateur, les fêtes sont terminées, direction la benne à compost du quartier. Pour la bonne cause, le sapin « Epicéa » déshabillé s'entasse avec les sapins de « Norman » encore emplumés mais bien desséchés. Ils seront broyés en copeaux pour les recycler en paillis ou en compost à condition qu'il soit mélangé avec d'autres végétaux sans oublier de retirer les guirlandes.

Feu de cheminée

Attention les conifères sont de véritables torches, il ne faut en aucun cas les glisser dans la cheminée même en petits bouts. L'embrassement de la résine risque de mettre le feu dans la cheminée. Dans le jardin aussi, il est très dangereux d’enflammer des conifères. Allumé un feu dans le jardin est interdit par la loi. Déposez vos végétaux dans les déchetteries qui se chargeront des les recycler.

Les sapins vendus en pot du bon et du moins bon

Les sapins vendus en container emballés dans une bâche en plastique reprennent très difficilement ou sur un malentendu. Les racines sont coupées à quelques centimètres du tronc. Rien à voir avec un conifère produit en container chez un pépiniériste dont l'enracinement est exclusivement à l'intérieur du contenant. Rien à voir non plus avec un conifère avec sa motte grillagée enveloppée dans une toile en jute permettant une reprise quasi assurée.


 Planter le sapin

Si votre sapin perd ses aiguilles parce qu’il est resté à la chaleur sans être arrosé, il est inutile de le replanter : il est mort ! En revanche, si vous l'avez laisser seulement quelques jours à l'intérieur ou mieux encore resté à l'extérieur, vous pouvez espérer qu'il reprenne.

- Imbibez la motte ou le pot pendant au moins ¼ d'heure.

- Creusez un trou au moins le double du volume de la motte.

- Placez le sapin au fond du trous au même niveau qu'auparavant.

- Versez de la terre fine autour de la motte. Dans une terre compacte, ajoutez 1/3 de terreau.

- Tassez autour de la motte et arrosez copieusement.

- Plantez un tuteur en travers afin qu'il ne bouge pas au vent.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com