Pomme et poire - conservation

A partir de septembre les pommes et les poires sont bonnes à cueillir. Vous réussirez à les conserver très longtemps en suivant  ces quelques petits conseils  pratiques…


Quoi de plus agréable en  hiver de croquer une pomme ou une poire (plus difficile) issues de votre verger. Une époque où les fruits sont coûteux dans le commerce. Le principal problème à résoudre est sans aucun doute le stockage. Où entreposer les pommes et les poires pour les conserver dans de bonnes conditions ? Surtout après avoir passé l’année à tailler, nettoyer, bichonner… et quand vient la récolte, on se retrouve incapable de  les garder sans les voir pourrir. Du gâchis !  De plus, vous n’avez pas toujours les locaux appropriés à la conservation des fruits. Voyons point par point les techniques et astuces pour tirer le maximum de nos pommes et poires.

Quand les cueillir ?

La cueillette… avec délicatesse
Soyez délicat et prenez soin de ne jamais les choquer les fruits, une pomme ou une poire foulée  s’abîme très vite. On dépose d’abord la pomme avec douceur dans un panier  accroché à l’échelle puis n’essayez pas de le remplir à fond, les fruits du dessous seront pressés et légèrement meurtris par le poids. Utilisez de préférence une  échelle 3 plans, elle permet d’accéder aux fruits par l’extérieur sans  briser les branches. Méfiez-vous des branches surchargées, la pose d’une échelle suffit pour qu’elle casse et vous avec. Ne faites jamais confiance à la solidité de l’arbre surtout s’il s’agit d’un poirier vous risquez de vous retrouvez à l’hôpital avec un membre cassé..

La conservation
Utilisez des caisses propres en bois ou en plastique.  Si les caisses ont déjà servi, désinfectez-les à l’eau de Javel puis laissez-les sécher quelques jours avant de vous en servir. Comme pour la cueillette, rangez les fruits sans les choquer. Une seule couche suffit par caisse. Avant de rentrer les caisses, laissez quelques jours sécher les fruits dans un endroit sec et bien aéré. Rangez vos caisses dans un local frais, obscur  entre 6 et 10°C mais hors gel. Les pommes supportent une température de  – 3°C.

Bon à savoir

Vous n’avez pas de place pour stocker vos pommes

Les fruits tombés
N’essayez pas d’entreposer les fruits tombés, ils ne se conserveront pas. Ils ont au moins l’intérêt de ne pas se mélanger avec les fruits sains. Ils sont souvent véreux (carpocapse), piqués par les guêpes, mal formés, grêlés parfois…Ce n’est pas grave, ils sont  excellents en tartes, compotes, clafoutis… Surtout ne vous privez pas à croquer la partie saine, ils sont plus sucrés et plus mûrs. Pensez aussi à vos amis privés de verger.  Rien ne se perd ! Surtout ramassez tous les fruits pour éviter la propagation des maladies le printemps suivant.  Retirez aussi soigneusement les fruits atteints par la moniliose, ils restent souvent accrochés et momifiés aux branches. C’est le nettoyage par le vide !

 

Savoir reconnaitre un fruit mûr

Les bonnes astuces

Pommes séchées
Cette technique permet de manger des tranches de pommes sèches comme des chips à l’apéritif. Les enfants adorent !
Lavez les pommes et évidez l’intérieur pour ôter le trognon. Coupez les petites tranches de 1 cm d’épaisseur.  Enfilez les tranches sur un bâton, une ficelle de façon qu’elles ne se touchent pas. L’air et la chaleur doivent circuler entre les pommes. Placez les tranches de pommes sur une source de chaleur d’un poêle, une cuisinière ou devant un insert.  Les tranches sèchent entre 24 et 48 heures. Stockez les tranches dans une boite hermétique à l’abri de la lumière. Les pommes séchées peuvent se garder plusieurs mois.
Autres méthodes :

Poire au vinaigre
Pelez et évidez des poires  mûres à chaire ferme (poire de curé ou conférence…) et  coupez-les en morceaux. Faites bouillir  pendant 5 minutes 1kg de sucre dans 1 litre de vinaigre de vin rouge +  10 clous de girofle et un bâton de cannelle. Plongez les poires et laissez frémir jusqu’à la cuisson complète (environ 5 minutes). Une fois les poires cuites, mettez-les dans les bocaux. Réduisez le jus d’un tiers. Laissez refroidir jusqu’au lendemain puis versez le vinaigre froid sur les poires. Fermez hermétiquement les bocaux. A consommer 2 mois après.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com