Potager printemps

Avec la remontée des températures et les jours qui rallongent, le jardin se réveille.  C’est le moment d’arranger sa terre, griffer ratisser, amender… Sortez vos paquets de graines, il est temps de semer  ses légumes…   

 

L’hiver est-il derrière ? C’est la question que tout le monde se pose ! Sur le calendrier, il reste une vingtaine de jours  avant d’attaquer le printemps avec ses aléas et ses giboulées…. Mais à y regarder de plus près, il semblerait (je garde le conditionnel) que le printemps s’engage depuis plusieurs jours. Même si plus tard, l’hiver se prendrait un malin plaisir à mordre Dame Nature avec sa  queue. On peut dès maintenant et sans risque planter dans le jardin, pas n’importe quoi, puisque la terre est insuffisamment chaude. Mais si on veut avant cet été croquer les premiers radis, cueillir une salade bien tournée, composer une jardinière de carottes, petits navets, pois… Il faut s’y prendre maintenant ! Plus tard, lorsque les gelées ne seront plus à craindre, on sortira  les tomates, haricots, concombres, courgettes, poivrons, aubergines…

 

Potager fleuri
Le potager fleuri nous offre au mois de juillet une véritable promenade ! Utile et très décoratif, il marie les fleurs et les légumes : plus d'alignements de choux, de laitues… plus d'aulx plantés en rang d'oignons… plus de poireaux tirés au cordeau.
Avec un peu d'organisation, le potager fleuri associe les fleurs et légumes : les dahlias avec les courgettes, les choux de Bruxelles avec les soucis, les concombres avec les tournesols. Certaines fleurs attirent les gastéropodes comme le delphinium qui rassemble les escargots sur ses feuilles. L’odeur des œillets d’Inde ou tagètes qui repoussent les nématodes aux pieds des tomates.
Le spectacle incessant des papillons qui virevoltent sur les plantes mellifères, des chardonnerets qui picorent les graines de bleuets, des coccinelles et syrphes qui luttent contre les pucerons. … En fait, grâce à toutes ces associations de fleurs : on ne traite plus !

Ne pas oublier les bonnes herbes
Thym, sarriette, estragon français, ciboulette, sauge, persil, oseille, romarin, marjolaine, basilic, cerfeuil, mélisse, laurier sauce, fenouil, bourrache, aneth, verveine citronnelle

- Pour 3 ou 4 personnes, comptez 300 à 400 m² de culture de légumes frais.  Cette surface est doublée pour une production de légumes de conservation (pommes de terre tardives, carottes d’hiver, choux de Bruxelles, haricots secs, chicorée Witloof…).

- Prévoyez  2 rangs* d’ails, 1 rang de betteraves rouges, 4 rangs de carottes hâtives, 4 rangs d’échalotes et oignons,  4 rangs d’haricots, :  4 rangs de laitues (pommée, romaine, coupée, batavia),  4 rangs de poireaux, 1 rang de navets hâtifs, 2 rangs pois,  1 clayette (125 plants) de pommes de terre, 1mètre par semaine de radis, 20 pieds de tomates, 20 plants de choux d’été et d’automne, 6 pieds de cornichons et concombres, 3 pieds de courges

- Echelonnez vos semis pour  récolter toute l’année des légumes frais, tendres et savoureux. 

-  Dans l’année sur une même parcelle, on peut faire plusieurs récoltes.

*1 rang = 4 mètres

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com