Sapin de Noël

Qu’il soit coupé, en motte, en pot…il y en a pour tous les goûts, tous les jardins mais attention il faut respecter quelques règles.

Si vous optez pour un épicéa commun coupé (le moins chère), vous devez suivre quelques règles pour éviter la chute prématurée des aiguilles.
 À l’achat, le sapin ne doit pas  être stocké à la chaleur. Vérifiez sa fraîcheur en observant les aiguilles qui jonchent le sol.
Comme une rose dans un vase,  rafraîchissez-le en recoupant de quelques centimètres son pied. Ce travail revient normalement à la personne qui vous l’a vendu car il est équipé d’une scie et d’une serpe (en principe). Une fois à la maison, votre beau sapin est confronté à deux ennemis : chaleur et  sécheresse. Il est donc hors de question de le menotter au radiateur ou de l’installer près de la cheminée (attention aux incendies).Eloignez-le d’une source de chaleur !
L’eau est indispensable pour qu’il ne perde pas ses aiguilles, vous devez lui donner à boire. Avant d’installer les guirlandes, remplissez un seau de sable et versez de l’eau jusqu’à saturation. Votre sapin pourra s’abreuver jusqu’aux fêtes.

Le sapin  Nordmann

Parce qu’il pousse plus lentement, sa silhouette s’étage avec harmonie. Ses aiguilles sont souples et ses branches très régulières. Il est plus onéreux qu’un épicéa mais a l’avantage de ne pas perdre ses aiguilles !  Ses aiguilles sont souples et douces sur des branches régulières. De plus en plus apprécié pour sa bonne résistance à la chaleur mais peu odorant, il est très présent sur les marchés de Noël.
Les aiguilles du sapin Nordmann sont vertes, lustrées et très brillantes sur leurs faces supérieures et ternes sur leurs faces inférieures. Ces aiguilles droites très denses mesurent de 2 à 3 cm et sont rabattues vers l'avant. Elles sont non piquantes. Leurs extrémités sont échancrées et tronquées. Positionnées sur deux rangées, celles du dessus sont plus longues.

 

Picea Pungens

Suivant la pousse, ce sapin peut être d'une jolie couleur bleu argenté. Il dégage une agréable odeur de pin. Moins présent que les Nordmann sur les marchés à cause de ses aiguilles rigides et piquantes, ce sapin possède comme le Nordmann une bonne résistance à la chaleur, l'odeur en plus. Sa pousse est lente. Plus de 10 années lui sont nécessaires pour atteindre 1.8 mètres.
Ce sapin possède une jolie couleur de verte à bleuâtre avec des stomates sur toutes les faces. Ses jeunes pousses sont bien bleues.
Il a une odeur agréable lorsqu'on le froisse.

Comment conserver un sapin en pot ?
Maintenez bien la terre humide durant tout son séjour dans votre maison. Vaporisez régulièrement ses aiguilles.  Pour le replanter après les fêtes, creusez  un trou de 60 cm. Tassez et arrosez copieusement.
Mon astuce : préparez le trou plusieurs à l’avance. 

REPLANTER SON SAPIN DE NOËL
Après avoir choisi un sapin avec une motte ou élevé en conteneur, vous devrez l'abreuver pendant toute la période où il séjournera à l'intérieur. Attention, la chaleur est le principal ennemi du sapin, donc son séjour à l’intérieur  devra être le plus court possible. N'hésitez pas à le ressortir après les fêtes, même s’il gèle ! Creusez dès maintenant son trou dans le terrain en prenant  soin de le recouvrir de paille,  de feuilles ou d’une vieille couverture pour protéger la terre du gel au moment de la plantation.

 

Bon à savoir

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com