Semer les géraniums

# FLEURS D'HIVER- Les fleurs annuelles se plantent en mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre. En février (parfois avant) débute les premiers semis de géranium à la chaleur et à la lumière

Qu’’elle soit naturelle ou artificielle, la lumière doit être très vive comme si le semis était exposé à l’extérieur. Difficile dans un appartement de reconstituer de telles conditions. La déception est encore plus grande car dans un premier temps, les graines germent grâce à la chaleur ambiante. Là où le bât blesse, c’est quelques jours plus tard lorsque les jeunes plantules filent vers la lumière.  Elles sont fragiles et la plupart du temps s’écroulent au bout d’une semaine (fonte du semis). Non seulement, elles ont besoins de lumière mais aussi de l’air. Vous l’avez compris pour réaliser soi-même un semis, il faut remplir ces 3 conditions : chaleur, lumière, aération. 

Une mini-serre chauffée  
Inutile de se ruiner pour avoir une bonne terrine (bac de semis), il suffit de détourner des emballages en plastique ou en polystyrène (caisse à poissons). Dans les jardineries, vous trouvez une panoplie de  « mini-serres » munies d’un couvercle transparent.  Plus sophistiquées, elles sont parfois proposées avec une petite résistance électrique basse tension dont la température intérieure est réglée avec un thermostat.  

 Semer des géraniums
Pour obtenir des fleurs cette année, il est urgent de les semer pendant l’hiver. Passé le mois de mars, les géraniums dits de « semis » produisent des feuilles mais peu ou pas de fleurs.
Percez  la fond pour une terrine ordinaire sauf pour les mini-serres qui se drainent avec un lit de gravier ou billes d’argile sur 2 à 3 cm d’épaisseur.   Les géraniums se sèment dans un terreau léger vendu sous le nom « terreau semis et boutures ». Remplissez  la terrine jusqu’en haut puis tassez légèrement avec une planchette  en insistant sur les bords.  Semez vos graines une à une (attention il y a peu de semence dans un paquet). Tassez une nouvelle fois le semis avec la planchette pour plaquer les graines sur le terreau. Couvrez les graines très légèrement (à peine recouvertes). Pulvérisez la terrine de semis avec une eau tiède (entre 20 et 30°C). Couvrez la terrine avec un capuchon, couvercle en plastique ou feuille en verre. Maintenez fermé jusqu’à la levée, en principe, il n’est pas nécessaire d’arroser pendant ce temps. Une semaine plus tard à une température de 20°C, les géraniums commencent à sortir. Aérez légèrement pour évacuer la condensation.

Arroser sans mouiller les feuilles….
Une fois les graines levées, la terrine doit être exposée obligatoirement en pleine lumière. La température maintenue à 20°C. Arrosez le matin de préférence délicatement sans mouiller le feuillage si possible. Si la terrine est sans résistance, Immergez la base sans dans une bassine avec une eau tiède, quelques secondes suffisent. L’eau ne doit pas passer par-dessus bord. La terrine est suffisamment arrosée lorsque le substrat commence à noircir. Dans une mini-serre chauffée avec résistance, contentez vous de verser finement l’eau à la périphérie du récipient. Ainsi l’humidité gagnera l’’interieur sans excès.

Et après…
Une fois les plantules développées, minimum avec 2 feuilles (au bout de 2 à 4 semaines), repiquez les jeunes géraniums dans une autre terrine préparée avec un nouveau terreau semis et boutures. Prenez soin de soulevez les jeunes plantes avec une fourchette sans tirer sur les tiges encore très fragiles. Faites des avant-trous tous les 2 à 3 cm  puis posez les plants avec les racines bien réparties vers le fond (surtout pas retroussées). Tassez légèrement entre deux doigts. Arrosez à l’eau tiède avec une pomme douce. Conservez les géraniums 2 à 3 semaines en terrine à la lumière et à la chaleur. Repiquez en godet dans un terreau horticole. Pendant toute cette période n’utilisez aucun engrais.  

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com