SEMIS D'AUTOMNE


Certains  travaux d’automne ressemblent à ceux du printemps. Profitez que la terre soit encore chaude et humide pour semer, repiquer et planter des légumes qui pour certains seront bons à récolter avant l’hiver.

C’est l’exemple des laitues, radis et épinards qui se sèment maintenant et se récoltent d’ici la fin octobre. Les bulbes du potager (ail, échalote) passent l’hiver dehors et se récolte au début à la fin du printemps prochain  à condition que le sol ne retienne pas l’eau pendant l’hiver, c’est le cas des terres argileuses où il est préférable d’attendre le printemps pour planter de l’ail rose et des oignons échalotes. Maintenant, vous prenez peu de risques à ensemencer votre potager. Et pour prolonger les récoltes vous aurez toujours recours au voile d’hivernage, abris en PVC, tunnel, châssis…Dans l’immédiat, mieux vaut semer en pleine terre pour que vos légumes d’endurcissent avant les premiers frimas. Les abris seront à déployer au dernier moment.
A vos paquets et plantoirs…

Epinard géant d’hiver

L’épinard redoute la chaleur.  Il pousse partout mais préfère une terre fraîche pas trop acide. Il est gourmand, avant le semis, enfouissez un engrais potager organique à libération lente  Semez les graines sur un sol ferme. Espacez les lignes de 30 cm. Pour faire de meilleures récoltes, coupez - une à une - les pétioles des feuilles du pourtour avec un couteau ou avec les ongles, ne tirez pas sur les pieds  vous risquez de détruire le pied.  Cette technique permet aux petites feuilles de se développer. Si le temps est propice et pas trop froid (sous abri), vous récolterez de jeune pousses à la fin de l’hiver. Une période de l’année où on recherche du « vert ». Par temps très froid, préservez les épinards avec de la paille.
Bon à savoir : Catherine de Médicis originaire Florence  fit introduire les épinards à la Cour de France  et c’est depuis cette époque qu’il acquit  ses lettres de noblesse en France
Propriétés : ’épinard est  antianémique, hypotenseur, laxatif, stimulant

Mâche  
Les mâches se sèment sur une terre ferme derrière les pommes de terre, haricots, oignons (évitez la laitue). Passez un petit coup de griffe en surface pour égaliser la terre (surtout ne retournez pas la terre).  Une fois la surface égalisée, semez à la volée ou en ligne. Passez une nouvelle fois la griffe par-dessu pour marier les graines à la terre. Couvrez le semis avec une toile en jute ou des journaux mouillés. Cette méthode permet aux graines de rester humide jusqu’à la levée. . 
Bon à savoir  Variétés  résistantes au froid. ‘Coquille de Louviers’, ‘Verte de Cambrai’. Mâche à grosse graine est plus hâtive mais craint le froid
 Propriétés : adoucissante, dépurative, laxative

Laitue Val d’Orge.
Cette laitue « d’hiver » se sème à partir du mois de juillet jusqu’à la fin septembre. Les jeunes plantes  se repiquent 6 semaines plus tard en rang distants de 30 cm. Attention de pas trop serrer vos laitues, elles risquent de pourrir plus tard. Vous pouvez aussi, les desserrer au fur et mesure et les consommer en mesclun.  Une protection pendant l’hiver permet de les récolter jusqu’au mois de mars.

Radis
S’il est trop tard pour semer les radis d’automne et d’hiver (la culture est plus longue), en revanche, il est encore temps pour semer  toutes sortes radis ronds et demi-longs  à culture courte (genre 18 jours).

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com