Semis en février

A un mois du printemps, il est encore trop tôt pour semer vos petites graines à moins que vous les réchauffiez sur une couche.

Si la terre n’est pas trop humide,  c’est le bon moment de planter en rang d’oignons les échalotes et les aulx. Maintenant, on peut aussi avancer les pendules et se dire : « si je sème aujourd’hui,  je vais récolter plus tôt ! ». Pas sûr !  Et c’est même improbable. A moins que dame planète est encore plus chaude que prévue ?
Vous allez pouvoir récolter les premiers radis, des plants de salades, des choux et des fleurs annuelles (œillets d’Indes, sauges,  zinnias géants) sans vous ruiner. Des jeunes plants tirés de la couche qui ne coûtent presque rien,  hormis l’huile de coude. Le bonheur est sur le balcon lorsqu’on plante ses jardinières  avec des géraniums démarrés sur la couche. Bien entendu, la fabrication d’une couche n’enlève rien aux achats de plantes chez les professionnels du jardin ? Ils sont là pour enrichir  nos plates-bandes et  potagers. 

Si le fumier de bovin ou d’ovin est facile à trouver dans les pays d’élevage, il n’en est pas de même ailleurs. En revanches, on peut facilement se procurer du fumier de cheval dans un haras. Ce dernier chauffe plus fort mais moins longtemps qu’un fumier de bovin ou d’ovin.  Le fumier de bovin ou de mouton est excellent pour réaliser un réchaud. On peut aussi remplacer le fumier par de la paille ou de la sciure en les arrosant  avec un accélérateur de compost. Si votre pelouse commence à pousser, vous pouvez mélanger les tontes avec la paille.   

Comment dresser un réchaud ?

Le semis
Sinon le semis se pratique comme en pleine terre. Commencez par semer  des radis, salades, choux, poireaux  puis vos fleurs et tomates et  plus tard les cucurbitacées (cornichon, concombre, melon, potirons…), des plantes très sensibles au froid.

Le saviez-vous ?

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com